LIBRE - LIBERTÉ D'AGIR - LIBERTÉ DE PENSÉE !
La Tradition de ton Prophète en danger ! Porte-là, défend-là et invite autrui à son application. Sinon !...

Le monde islamique de la Terre d'Europe et des Gaules face à son avenir et à sa survie...

Infos.

   Caricatural

   
Signé : Konk.

  • Rappel.

      
    Le mariage légal chancelle-t-il ou est-il en voie de disparition en terres bibliques, chez les Gens de la Bible ?


    - Impudique point ne seras, de corps ni de consentement.
    -
    L’oeuvre sexuelle ne désireras, qu’en mariage légal seulement.

  •  

  • Le Foulard, le Foulard, le Foulard... et ses retombés...
    Quand la pudeur islamique exaspère bon nombre de gens du monde toranique et d'adversaires de la Tradition prophétique... Imiter les Matriarches ou les Mères des croyants, la femme de Pharaon, Marie mère du Messie (Coran LXVI 11-2) où imiter la femme d'Abou Lahab (Coran CXI 4), de Noé et de Loth (Coran LXVI 10) ?

    Quand Rabbi Jacob poètise à Astérix et Obélix :

       De par l'idéologie ripou-blicanisme, défense à Dieu
        de faire porter le voile à Ses esclaves croyantes, soumises à Lui.
        Au Fils d’Antochius, l'homme toranique de faire sonner trompettte : Lang Jack 
        et à l'As.s.emblée, elle, d’en faire sonner la charge...
     

                                                              
    Quand la classe du Partissisme se donne la main... et interprète la Parole divine comme bon leur semble !...

  •  

  • Plus ré.publicain que le président, tu... meurs !

  • Les cinq coins du voile.
       Le voile islamique pose au moins cinq problèmes à la République, que la presse en général n'a pas toujours perçu :
       - Invincibilité : traditionnellement en France, on se découvre, et il faut prendre ce verbe « se découvrir » dans toutes ses acceptations. Si l'on accepte le voile à l'Université, on aura du mal à interdire la casquette (à l'endroit ou à l'envers) ; bonjour l'ambiance très favorable à la transmission du savoir...
       - Sexisme : on a déjà tout dit là-dessus, sauf le risque de voir des costumes islamiques masculins apparaître bientôt dans les classes et les amphis, comme ils sont déjà présents dans les rues, ce qui dégonflerait l'accusation de sexisme. 
       - Identification des personnes : comment identifier les élèves ou étudiantes et les canditates aux examens avec le voile à géométrie variable, qui commence parfois au ras des sourcils ? Le voile doit disparaître des cartes d'itentité et des salles d'examen, comme il doit disparaître des lieux d'enseignement public ou privé sous contrat d'association. Le sénateur centriste Nicolas About vient tout juste de déposer une proposition de loi (N° 48) pour régler ce problème.
       - Religion on a tout dit là-dessus. Sauf le ridicule du PS, nouveau parti de voyous incultes (allusion aux méthodes des intermittents que ce PS cautionne) à évoquer là-dessus des « signes philosophiques » que personne n'avait jamais vus.
       - Exclusion : ce sont ces jeunes filles qui s'excluent elles-mêmes, pas l'école républicaine qui les exclut ; sans doute aussi les milieux qui les influencent ; il serait paradoxal, digne de Gribouille, de faire la politique des islamiques en prétendant ainsi les contrer. Force doit rester à la République. (De Claude Courouve. Rivarol. N° 2646). 
       Le voile ne pose aucun problème à la "République", puisque qu'il enseigne et est un signe de pudeur venant et étant imposé par le divin Créateur et Législateur de l'Univers. L'inverse, nullement. Secundo : le fait de se découvrir est une « habitude » du monde biblique de France. Lequel en a fait un dogme plus ou moins personnel. Il n'est pas de tradition prophétique donc. Ce qui signifie qu'il n'engage que le monde biblique uniquement. Troisièmement : Naguère, les documents délivrés aux citoyens disposaient-ils d'une photo d'identité de l'individu ? Ce qui n'a jamais empêché Justice et Police de fonctionner normalement ! Et les gens de cette époque, comment doit-on les traiter, comme des moins que rien ? Drôle de façon alors de respecter "ses anciens" chez les gens du monde biblique ! Quatrièmement : L'Ecole ne doit pas être ni royaliste ni républicaine ni autre à une heure où l'Europe est en train de se construire. Elle doit-être l'Ecole du citoyen, sans distinction de langues, de couleurs, de religions, de pensée... Elle ne doit, en aucun cas, imposer la pensée unique. Et libre à chacun de se vêtir comme bon lui semble dès l'instant qu'il ne porte pas atteinte à la "pudeur". Et force doit rester au respect des croyances d'autrui, non à la l'idéologie athée de la République divinisée et seigneurisée (à la place du divin Créateur et Législateur de l'Univers) par les gens du Partissisme ! Ces derniers n'aiment-ils pas citer dans leur discours cette parole coranique : Pas de contrainte en religion (Coran II 256). Par contre, n'aiment-ils pas contraindre les autres, les gens croyants, soumis, pratiquants et observateurs de leur Culte, à leurs lois, leur religion, leurs dogmes, leur façon de penser ? Qu'on relise l'Histoire évangélique en Europe ! Et le sort que réservèrent la classe dominante à la religion du Messie, fils de Marie (sur lui la Paix !). De notre temps, en terre des Gaules, les gens du monde biblique sont-ils gens de la Bible par conviction ou par tradition ? Va-t-on à la messe de minuit par conviction ou par tradition ou pour se donner un genre ? Les Eglises, les Temples, les Synagogues du monde biblique de la terre des Gaules sont-ils pleines à chaque prière quotidienne ou pleines de vide ? Et comment peuvent-ils après cela nous inviter à les suivre et à prétendre qu'ils sont bien guidés et sur la bonne voie (Coran II 135 et sv.) ?        

  • Mon Général, pardonnez-moi, mais...

  • Le Partissisme fidèle à lui-même...
    Discours du Général De GAULLE : C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne […] Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront peut-être vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !  discours du Général De Gaulle ( France )
       Venu au pouvoir, le Partissisme des gauches fera fi de ces paroles... Il espérait affaiblir petit "Gaulois". Malheureusement, les évènements ont pris (ou semblent prendre) une telle tournure, que le Partissisme du monde biblique (croyants & incroyants) ne sait plus où donner de la tête ! On s'attendait à tout, sauf à un retour en force de l'Islam et de sa pratique chez les gens de la diaspora d'Afrique noire et de l'Afrique du Nord et autres. D'où une certaine tristesse, un désarroi, chez bon nombre de gens de la Bible, en terre des Gaules... Les Fils de Satan aux abois !   

  • Signes religieux à l'école : l'idée d'une loi gagne du terrain
    La perspective de l'interdiction par la loi de tout signe d'appartenance religieuse et politique à l'école publique a gagné du terrain mercredi en recueillant le soutien de la mission d'information parlementaire, composée de toutes les tendances politiques.

    http://www.msn.fr/news/pol/default.asp?or=afprtrs&cat=pol&id=031112182225.lrkzpl78.asp
    .
    - En regardant ce qui se passe, n'apparaît-il pas que le monde de l'Athéisme, de la Mécréance, des sans-religion, sont de plus en plus mal à l'aise au sein de l'espace cultuel de la terre des Gaules ?

  • Paroles prophètiques.  

    - Le Prophète de l'Islam a dit : "Si j'avais ordonné à une créature de se prosterner devant une autre, j'aurais ordonné à la femme de se prosterner devant son mari, tant elle lui est redevable"
    -
    Une autre variante d'ajouter : "et le fils de se prosterner devant son père..."

       Nous avons cru aux paroles du Prophète de l'Islam et nous avons mécru aux paroles de ses adversaires et ennemis, du monde des hypocrites et du monde des taghout de l'Islam traditionnel, et de tous ceux et de toutes celles, en terre des Gaules, qui adoubent et ont adoubé...


  • Antochius et Paul main dans la main face à l'Islam !... Face à la Religion divine du Saint et Seigneur d'Israël et des mondes...
    -
    Voile à l'école Creil, terre de mission
    Musulmans: Sarkozy se dit pour la "discrimination positive" et affronte Ramadan
    PARIS, 20 nov (AFP) - Le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, qui a plaidé pour une "discrimination positive" pour aider les musulmans à s'intégrer, a croisé le fer, dans "100 minutes pour convaincre" sur France 2 jeudi soir, avec l'intellectuel musulman Tariq Ramadan, très écouté dans les banlieues.
    "Il faut retirer le voile. Est-ce que c'est ce que vous dites?", a demandé M. Sarkozy à M. Ramadan, récemment accusé d'antisémitisme et de communautarisme après une tribune sur "les intellectuels juifs".
    "Ce n'est pas ce que la loi dit", a répondu M. Ramadan dans un échange parfois vif, d'un côté comme de l'autre. "Si vous le demandez je crois que vous êtes modéré, si vous ne le dites pas, c'est que vous êtes un adepte du double discours", a répondu le ministre, qui a essuyé des critiques mercredi et jeudi pour avoir accepté ce débat.
    M. Sarkozy a répété sa tiédeur quant à une loi sur le voile, souhaitée par la majorité des autres ténors de la majorité: "Il y a eu 1.256 cas à la rentrée de filles voilées (...) vingt cas difficiles et quatre cas d'exclusion". "Le président de la République décidera, ce qu'il décidera s'imposera", a-t-il conclu.
    Pour intégrer les musulmans, il a dit préférer la mise en place d'une "discrimination positive" en référence au système mis en place aux Etats-Unis pour favoriser l'accès aux études, au monde du travail des minorités défavorisées.
    "Il est des territoires qui ont tellement plus de handicaps que si on ne leur donne pas plus que les autres ils ne pourront pas s'en sortir", a expliqué le ministre.
    "Les musulmans de France sont capables aussi d'avoir des hauts fonctionnaires, des chercheurs, des médecins, des professeurs", a poursuivi M. Sarkozy qui a répété qu'il nommerait, "dans les semaines ou les mois à venir", un musulman à un poste de haut fonctionnaire.
    "Quand l'Etat est fort, quand l'Etat mène une politique juste, quand il y a de l'équité quand chacun se dit moi aussi, je peux tenter ma chance, quand l'ascenseur social est pour tout le monde, on n'a pas besoin de se faire défendre par sa communauté", a-t-il plaidé.
    Mais le ministre, qui a souhaité "un doublement de la peine" pour les multirécidivistes, a repris le ton de la fermeté pour les "voyous qui considèrent que la cité leur appartient". "Il n'y a pas de loi de la cité. La police est chez elle dans chaque centimètre de la République", a prévenu le ministre qui a répété qu'il donnerait des pouvoirs accrus aux maires dans une loi sur la prévention de la délinquance en 2004. [...] 20/11/03 

    - Selon bon nombre d'observateurs, le débat a permis de voir que la religion islamique dérange bon nombre de gens de la Bible, en terre des Gaules. Un chose est sûre, le Partissisme a bien montré que l'ennemi à combattre s'appelle dorénavant : La Soumission. Que tout croyant soumis, pratiquant, observateur de son culte, est dorènavant considéré comme un "ennemi potentiel" ! ?
    Ne se croirait-on pas au tout début de l'Islam ? Ce qu'allait apporter le Prophète de l'Islam n'allait-il pas déranger plus d'un en terre d'Arabie ? Les associateurs arabes n'allaient-ils pas le combattre par leurs langues puis par leurs armes ? A eux, les hypocrites du monde arabe n'allaient-ils pas se joindre ? De même, le monde toranique d'Arabie, représentants du monde toranique de la diaspora ? De même, les gens de l'Evangile représentés à travers l'empire de Byzance ?  

  • Quand le monde toranique s'allie... contre l'Islam traditionnel... Et invite à la prévarication, à l'apostasie, au sentier du Feu infernal !... 
    Badinter pour une loi contre le voile
    L'ancien président du Conseil constitutionnel souhaite une loi pour défendre la laïcité. L'école ne "doit pas devenir un espace de proclamation idéolologique, confessionnelle ou politique", estime-t-il.
      l'article

  • Pince-mi, pince-moi, qu'est-ce qui 
    Raffarin salue le retour de la croissance, plaide pour un code de la laïcité
    PARIS, 23 nov (AFP) - Le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin a salué dimanche le retour de la croissance, qui atteindra selon lui de 1,7% à 2% en 2004, et a pris position dans l'épineux débat sur la laïcité en se prononçant en faveur d'un "code de la laïcité" regroupant les textes existants. […]
    Le Premier ministre a déclaré pouvoir "dire officiellement ce soir (...) que la croissance est revenue", précisant qu'elle devrait atteindre en 2004 "entre 1,7% et 2%" et dépasser "les 2% en 2OO5".
    M. Raffarin a manifesté ses réticences sur une éventuelle loi sur la laïcité, se prononçant plutôt pour un "code" regroupant les textes existants et qui pourrait être achevé "au cours du deuxième semestre de l'année 2004". "Je ne fais pas de la loi un préalable, je me méfie de la loi quand elle devient un slogan", a-t-il ajouté.
    Il a également indiqué qu'il "n'acceptait pas cette idée qu'aujourd'hui on puisse être défini par sa religion ou par la couleur de sa peau". "On est Français par sa citoyenneté", a-t-il estimé. […]  
    Interrogé sur la proposition de Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur, de pratiquer la discrimination positive notamment en faveur des musulmans, M. Raffarin a affirmé: "Ce n'est pas une idée que je rejette, mais je n'aime pas le mot discrimination au moment où nous voulons lutter contre toutes les discriminations".
    Questionné sur le terrorisme international, M. Raffarin a déclaré qu'il "n'y a pas aujourd'hui de menace spécifique pour la France". AFP

  • La sphère où partie du monde biblique aime se retrouver... 
    Tendance ------- Les nouveaux univers des libertin(e)s
    Mode sulfureuse, jeune littérature coquine, lieux de rencontre inattendus... l'érotisme revient en force et en charme, après des années de porno triste. Un retour aux sources du libertinage qui nous invite à savourer une sensualité complice et pleine de fantaisie... 

  •  Ecole : Darcos prône le vouvoiement 
    Ecole : Darcos prône le vouvoiement
    Le ministre à l'Enseignement scolaire souhaite, dans Le Parisien,
    un retour du vouvoiement et de l'uniforme pour changer le climat à l'école.

    On a dit : la proximité est un voile. Le tutoiement reste de vigueur dans des langues sémitiques comme l'arabe. En français, il reste incompatible avec la langue et pousse au nom respect. De nos jours, ne le découvre-t-on pas notamment à travers bon nombre de gens de la diaspora d'Afrique du Nord dont ceux d'Algérie ? La vulgarité ne semble-t-elle pas être de vigueur ? Mais dirons-nous est-elle compatible avec l'enseignement prophètique ? Le Prophète de l'Islam l'a-t-il enseigné ? Etait-il un homme vulgaire, grossier ? Nullement. Alors pourquoi se laisser aller ?   
  • Une jurée remplacée à cause de son voile
    Le président de la cour d'Assises de Seine-Saint-Denis a contraint une jurée à céder sa place parce qu'elle siégeait avec un voile islamique
    . l'article
    La descrimination à l'encontre des personnes féminines se poursuit. Décidément une personne croyante soumise n'est-elle pas traitée plus qu'une personne dévergondée ou criminelle ? Car qu'elle son péché ? N'est-ce pas plaire à son divin Créateur ?  
  • L'UMP progresse vers une loi anti-voile
    Jean-Pierre Raffarin a annoncé une "disposition législative" sur le respect de la laïcité. Plus tôt Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont rapproché leur point de vue pour se prononcer en faveur d'une loi contre le port de signes religieux ostentatoires à l'école, 78,5% des cadres de l'UMP ont choisi de leur apporté leur soutien. 
    l'article
    Raffarin laisse entendre que le gouvernement va légiférer sur la laïcité
     http://www.msn.fr/news/une/?or=afprtrs&cat=une&id=031128201052.zxlmbnyn.asp   
    Loi sur le voile : l'UOIF crie à l'injustice
    Le président de l'Union des organisations islamiques de France, Lhaj Thami Breze, déclare que l'UMP "se moque des musulmans", après que le Premier ministre s'est prononcé au conseil national du parti chiraquien pour une "disposition législative" sur le respect de la laïcité. Dalil Boubakeur, président du CFCM : pas "besoin d'une loi".
    l'article
    L'UMP exclut le voile de l'école
    Vendredi, le parti chiraquien s'est prononcé pour une loi, Sarkozy se ralliant à la position de Juppé.
    samedi 29 novembre 2003
    - 
    «La loi doit rester sobre, raisonnable et centrée sur l'école»
    - 
    Partis et parti pris
    - 
    Signe «ostentatoire» ou «visible»?
    - 
    Double camouflage
  • Tollé autour de l'interruption involontaire de grossesse
    Au terme d'un débat agité, l'Assemblée nationale a créé jeudi soir un nouveau délit d'interruption involontaire de grossesse. Le mouvement français du Planning familial (MFPF) dénonce une "disparition programmée de l'avortement" et Gisèle Halimi une "brèche dangereuse" dans le droit des femmes. François Hollande demande à Jean-Pierre Raffarin de faire repousser le texte au Sénat. 
    l'article
  • HAUT-RHIN - Une élève voilée exclue de son collège l'article
    Une fonctionnaire voilée réintégrée à Lyon
  • Entendre les voix de la laïcité
    L'Eglise ne désarme jamais. En matière de laïcité, elle n'a jamais accordé que ce qu'on lui (...)
    Libération - Rebonds 26/11/2003
    http://www.liberation.fr/page.php?Article=160660
  • Le totem du communautarisme
    la querelle du voile islamique s'embrase lentement derrière ses paravents d'hypocrisie. Longtemps (...)
    Libération - Rebonds 26/11/2003
    http://www.liberation.fr/page.php?Article=160661
  • Etats-Unis  Le mariage chancelle
    http://www.courrierinternational.com/femme/26112003.htm
  • Quand un Fils du monde toranique et un homme d'Eglise s'expriment... « Il ne doit plus y avoir de signes religieux à l'école, ni voile, ni kippa, ni croix. Je souhaite, si nécessaire, une loi pour écarter ces pratiques. » Extrait de Cela commence par une balade, le nouveau livre de Laurent Fabius. Si une loi était adoptée en ce sens, elle aurait pour conséquence d'interdire, par exemple, aux élèves des écoles catholiques sous contrat avec l'Etat de porter leurs médailles de baptême sous leurs vêtements. C'est ce qu'a expliqué Mgr Jean-Pierre Ricard, président de la Comission épiscopale et archevêque de Bordeaux lorsqu'il a été reçu par la commission Stasi. Dans un même ordre d'idées, les sapins de Noël pourraient être interdits dans tous les lieux publics. (Source : F&D, n° 163). 
  • A noter qu'alors même le ministre de l'Education nationale Luc Ferry avait assuré qu'une loi « contre le voile » ne passerait pas la barre de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), le vice-président de cette institution supra-nationale, Jean-Paul Costa, a assuré, devant la commission Stasi, que « si une telle loi était soumise à notre Cour, elle serait jugée conforme au modèle français de la laïcité, et donc pas contraire à la Convention européenne des droits de l'homme. » On a appris à cette occasion qu'aucun recours quant au voile n'a jamais été porté devant la CEDH (et que, par ailleurs, le Conseil d'Etat n'a été saisi d'aucune demande depuis 2000). (Source : F&D, n° 163).  
  • Europe: Le problème n’est pas le voile, mais l’islam
  • Le fléau de la transgression des lois divines.
    Sida : la journée mondiale sur le thème de la lutte contre les discriminations
    PARIS, 28 nov (AFP) - "Vivez et laissez vivre": le slogan choisi comme thème de la journée mondiale contre le sida, qui se déroule lundi, veut stigmatiser toutes les discriminations qui sont autant d'obstacles dans la lutte contre une épidémie qui ne fléchit pas, avec 3 millions de morts en 2003.
    "Tout indique une fois de plus que l'épidémie est en augmentation", souligne le directeur exécutif du Programme commun des Nations Unies pour le sida (Onusida), Peter Piot, dans un message publié à l'occasion de cette journée consacrée à la lutte contre l'épidémie. "Le monde d'aujourd'hui ne connaît pas beaucoup de causes morales plus importantes que celle qui consiste à lancer la dynamique qui transformera des exemples dispersés en un mouvement mondial de masse pour surmonter le sida", ajoute Peter Piot.
    Selon le patron d'Onusida, "il nous faut commencer (...) en éliminant la stigmatisation qui frappe encore si souvent les personnes vivant avec le VIH".
    Le problème de l'accès aux traitements, essentiellement dans les pays pauvres, est souligné par l'ensemble des acteurs de la lutte anti-sida. "Six millions de personnes de par le monde voient leur vie en péril parce qu'elles n'ont pas accès aux médicaments indispensables, des médicaments qui peuvent aujourd'hui être obtenus pour cinquante cents par jour seulement", rappelle Peter Piot.
    Les protocoles de traitement devraient ainsi être adaptés aux conditions particulières des pays où tout, ou presque, manque. "Moins de comprimés à prendre chaque jour, moins de tests de laboratoire, des médicaments gratuits, dispensés dans les centres de santé périphériques et une implication de la communauté sont les axes essentiels de cette adaptation indispensable aux conditions de vie des pays pauvres", souligne ainsi l'organisation Médecins sans Frontières (MSF).
    Dans l'immédiat, l'épidémie ne montre aucun signe de fléchissement. Chaque jour, quelque 14.000 personnes contractent le virus. En 2003, ce sont quelque cinq millions de personnes qui ont été touchées, ce qui porte à 40 millions le nombre de porteurs du virus sur cette planète, dont 2,5 millions d'enfants de moins de 15 ans, selon les chiffres publiés cette semaine par l'Onusida.
    L'Afrique subsaharienne reste de loin la région la plus durement touchée par l'épidémie. En 2003, quelque 26,6 millions d'Africains vivent avec le VIH, dont 3,2 millions ont contracté l'infection au cours de l'année écoulée. Pourtant, une poignée seulement -50.000 fin 2002- ont accès aus trithérapies.
    En Asie et dans le Pacifique, où 485.O00 personnes sont mortes du sida en 2002, seulement 43.000 malades bénéficiaient d'un traitement.
    Dans la région Amérique Latine et Caraïbes, quelque 200.000 personnes étaient traitées fin 2002.
    La situation s'aggrave en Chine, en Indonésie, dans des pays de l'ex-URSS, ou encore en Afrique du Nord.
    Fin 2002, l'Inde comptait déjà entre 3,82 et 4,58 millions d'habitants infectés.
    L'an dernier, le nombre total des personnes vivant avec le VIH/sida était estimé à 42 millions. L'amélioration de la surveillance épidémiologique montre que cette population est légèrement plus réduite. Mais cette apparente baisse ne représente aucunement une régression de l'épidémie qui au contraire s'aggrave, met en garde l'Onusida. pc-BC/ah/ds 28/11/03
  • Enquête -------------------
    Les femmes et l'argent
    Parce qu'elles travaillent, une majorité de Françaises ont conquis leur autonomie financière. Mieux, elles sont devenues les vraies gestionnaires du budget familial. Une révolution que tous - et toutes - ne vivent pas toujours aisément...
  • Femmes d'ailleurs. http://www.courrierinternational.com/femme/00.htm
  • Hier, la condition féminine se caractérisait par l'inégalité avec les hommes. Aujourd'hui, elle se (...)
    Libération - Rebonds 28/11/2003
    http://www.liberation.fr/page.php?Article=161054
  • COMMISSARIAT - Voile : la police reçoit une note l'article
    Va-t-on ficher toute personne qui va porter le voile : petite ou grande ? 
    Loi sur le voile : Raffarin ne convainc pas
    Les réactions



  • La violence conjugale chez les partisans de l'émancipation, une Réalité ou un Conte ?

      
    Selon Métro (n°401), six Françaises meurent chaque mois des suites de violences conjugales. Normalement, et en suivant le raisonnement de ceux et de celles qui veulent s'"émanciper" (ou veulent vous émanciper Madame, Mademoiselle) de lois d'essences divines, tout ne devrait-il pas aller formidablement bien au pays de la fontaine de Jouvence ? Au pays de la Délivrance ? Alors pourquoi cette violence ? N'est-ce pas là une preuve totale d'incapacité de ceux et celles qui vous promettent, promettaient monts et merveilles en les suivant ? Oui, le mensonge ne paie pas.   

  • Violences. Pourquoi ne parle-t-on jamais de celles qui sont battues, menacées par leurs proches, parents, époux et autres, parce qu'elles veulent porter le voile ? Ce genre de cas existe bel et bien, et la (ou les) personne(s) concernée(s) ne vie(nt)-elle(s) pas dans l'angoisse, une peur permanente ? Où est la liberté de pensée ? La jeune fille, la femme veuve, divorcée, la femme mariée, toutes celles qui portent (ou veulent porter le voile), une tenue vestimentaire conforme à leur religion, à leur goût ; ne sont-elles pas devenues les lépreuses de la société ? Petites en ce monde, certes, mais si elles sont sincères, croyantes, soumises, pratiquantes, observatrices de leur Culte ; ne sont-elles pas appelées grandes dans le Royaume des Cieux, auprès du divin Créateur ? N'oublions jamais le Rappel : (Coran XXIX 2-3 ; 10, etc.).
    L'appel au sentier divin. Il est un devoir de chacun de nous. Nous savons tous que le diable banni appelle à son sentier. Et nous savons tous où sera sa place demain. Nous savons tous qu'il appelle l'homme à la Mécréance. Puis, quand celui-ci a mécru, il dit : « Je te désavoue ; oui, je redoute Dieu, le Seigneur des mondes. » 
    Résultat pour les deux : ils sont tous deux dans le Feu pour y demeurer éternellement. Et voilà le salaire des prévaricateurs ! (Coran LIX 16-17).

    Ô Terrien ! crains que toi aussi tu fasses partie de ceux et celles qui ont rejoins le diable banni dans le Feu infernal. Et cela pour l'Eternité de l'Eternité ! Tranquille en ce bas-monde, certes, mais combien malheureux dans l'Autre ! 

  • Chirac : le foulard à l'école "est une agression"
    Pour la première fois, le chef de l'Etat a pris clairement position contre le port du voile à l'école, qu'il a qualifié d"'agressif": "on ne peut pas accepter les signes ostentatoires quels qu'ils soient", a-t-il dit depuis la Tunisie, au troisième jour d'un voyage officiel en Tunisie. Voyage marqué par le soutien appuyé du président à son homologue Ben Ali. 
    l'article
       Il semble que comme terre, on ne pouvait trouver mieux pour le monde biblique de la terre des Gaules ! Le monde arabe de Tunis s'est particulièrement distingué, après la fin de l'Empire ottoman, pour faire du sexe féminin, non des Filles de l'Islam mais plutôt des Filles de l'épouse d'Abou Lahab...
    Dans le monde biblique, couvrir sa "nudité" est devenu, au fil des temps, un délit ! Ainsi le port du voile, dès son plus jeune âge, serait devenu "une agression", une honte, un délit, une sottise !!! Le bien est devenu mal, et le mal, un bien d'intérêt national ! Ainsi, se dénuder, copuler avec le première venue, ne serait en aucun cas une "agression", un péché, une faute, un délit ! Dans ce cas, en ré.publicanisme, en La.ïcisme, en ces idéologies d'un autre monde, qu'elle différence y-a-t-il en la bête et l'humain ? Preuve que le monde biblique ne connaît, ne respecte et ne pratique plus rien de son propre Culte. Et comment prétendre avoir le droit de s'immiscer dans les affaires d'autrui ? Et comment, la religion "la.ïque" peut prétendre être un équilibre entre les gens du monde biblique (judaïsme + christianisme) et les gens de l'Islam ? Et prétendre encore être une religion neutre ? Respecter la neutralité ? Le monde du Partissisme (régime des partis) n'a pas déclaré la "guerre", en fait, au sexe féminin du monde islamique, mais a plutôt déclaré la "guerre" au divin Créateur ! Ceci parce qu'il mécroit aux signes divins. Hors ceux qui mécroient aux signes divins, ne saurait être des gagnants dans ce monde et dans l'Autre ! Qu'on relise bien le Livre divin !   

  • Remarques : La brusque émancipation intellectuelle et religieuse tant voulu par certaines personnes du monde biblique et partie du monde de la diaspora d'Afrique du Nord, ne produira rien qui vaille. Elle n'engendrera et n'aura d’autres effets que le déséquilibre : en rompant les liens qui attache chaque personne soumise à l'Islam traditionnel, le Soumis ne trouvera plus dans sa conscience vidée ni frein ni guide moral pour l’arrêter. En fait, il s’abandonne (s'abandonnera) comme un cheval échappé à toute l’effervescence de son imagination et de la logique, à tous les excès de la pensée et de l’action. La société biblique d'Outre-Rhin dès la fin du siècle dernier, a offert de remarquables exemples de ce radicalisme ou plutôt de ce nihilisme moral. Est-ce à dire qu'à notre époque, on marchera sur leurs traces, et qu'il faut les imiter et les suivre ?
       Le but des adversaires et ennemis de l'Islam, tant intérieur qu'extérieur, n'est-il pas de noircir l'Islam par les plus ignominieuses calomnies ? De salir son histoire et de jeté le discrédit sur ses plus nobles activités ? De lui imputer les torts de ses ennemis et d'entretenir un esprit de rébellion et d'aversion permanent dans la Communauté, national et international ? De transformer nos Savants religieux, les Jurisconsultes et autres gens du Culte en objet de haine et de dérision ? Au mépris des foules ? De faire considérer comme démodé et comme perte de temps, la pratique de la religion islamique ? De répandre l'esprit de révolte et un faux libéralisme parmi les Soumis de façon à les persuader d'abandonner leur foi et même à leur inspirer la honte de professer les préceptes de leur religion et d'obéir aux ordres divins et de suivre l'enseignement prophétique ? Pis ! Les adversaires et ennemis de l'Islam ont conduit de nombreux parmi les Soumis à se vanter d'être des athées et mieux encore, à se glorifier d'être des gaouris, descendants de singes !
       Les attaques des adversaires et ennemis de l'Islam contre la Soumission a toujours été suivant une stratégie opérant de l'extérieur. Mais ce n'est pas tout. Les adversaires et ennemis de l'Islam (de la Soumission) veulent hâter la ruine de l'Islam. Comment ? En pénétrant dans ses cercles les plus intimes et amené une grande partie de ses fidèles, dont certaines personnes du Culte, à se faire les chantres de leur cause.

       En plus l'influence de leur philosophie et de leur enseignement, les adversaires et les ennemis de l'Islam ont induit certaines gens du monde islamique de la terre des Gaules à se joindre au mouvement de contestation et de rébellion, avec l'intimation explicite qu'ils devaient travailler d'une façon encore plus efficace à la désintégation de l'Islam en créant des scandales dans son sein.

       Sera fourni des théories nouvelles de réalisation radicalement impossible, telles que l'émancipation de la femme, la libération sexuelle, la démocratie, le Partissisme, le libéralisme, le socialisme, l'anarchisme, etc. Ce genre de mythes ne servira-t-il pas leurs fins ? 

       Les adversaires et les ennemis de l'Islam n'ont-ils fondé de nombreuses associations (mouvements associatifs, partis, etc.), au sein de la Communauté, qui travaillent à leurs fins, sous leurs ordres et leur direction ? Et n'ont-ils pas fait en sorte que les Soumis considèrent comme un honneur d'en faire partie ? Et ne sont-elles pas plus florissantes que jamais grâce à leurs aides techniques et financières ?

       Les Soumis qui trahissent ainsi leurs intérêts les plus précieux, ne doivent pas ignorer que ces associations, ces cercles, etc., sont leur oeuvre et qu'ils travaillent pour eux. L'un des nombreux triomphent des adversaires et ennemis de l'Islam est que les Soumis ne soupçonnent même pas qu'on se sert d'eux pour construire leur propre prison, et qu'ils forgent les chaînes de leur propre servilité à leur égard.

       Les adversaires et ennemis de l'Islam n'encouragent-ils pas de façon plus violente la haine contre l'Islam ? Ils intensifient leurs activités dans l'empoisonnement de la morale des Soumis. Ils répandent l'esprit de contestation permanente, d'adversité, de prétendus changements et réformes, d'aversion, dans le coeur des gens Soumis. Ils les amènent chaque jour un peu plus à mépriser les lois d'essences divines, l'amour de leur famille, à considérer leur foi comme une fadaise, leur obéissance à leur divin Créateur et à leur Prophète comme une servilité dégradante de sorte que les gens Soumis deviennent sourds à l'appel de leurs Savants religieux, Jurisconsultes et autres, et aveugles à leurs cris d'alarme contre eux. 

       Grâce à leur propagande à leurs théories sur le Libéralisme, à leur définition perverse sur la Liberté, partie du monde islamique de la diaspora d'Afrique du Nord et autres ont accepté leurs avances et leur prétendue Réforme. Ils se sont volontairement séparés de la Communauté pour tomber dans leurs filets. But de la manoeuvre des adversaires et des ennemis de l'Islam : affaiblir la Religion, réduire à néant son autorité sur les gens Soumis.

       Bon nombre de Soumis, en terre des Gaules, notamment de la diaspora d'Afrique du Nord ; ne se sont-ils pas montrés des dupes extraordinaires ? Certes, on s'attendait à plus d'intelligence et de sens pratique de leur part mais aux yeux de leurs nouveaux amis, ne valent-ils pas mieux qu'un troupeau de moutons : lesquels ont été libres de paître dans leurs champs jusqu'à ce qu'ils soient assez gras pour être immolés à leur futur Roi du Monde des damnés : Satan le lapidé ! 

       Nous devons toujours avoir à l'esprit que l'Islam traditionnel est la seule Religion divine qui s'est maintenue et qui, tant qu'elle se maintiendra, barrera la route à ses adversaires et ennemis, à Satan le lapidé et à ses armées.

       L'Islam, par son travail méthotique et par ses enseignements édifiants et moraux, tiendra toujours ses enfants, ses fidèles, dans un tel état d'esprit qu'ils auront trop de respect d'eux-mêmes pour plier devant la domination de leurs adversaires et de leurs ennemis et pour fléchir un genou devant le futur Roi du Monde des damnés : Satan, le lapidé (que Dieu le maudisse !).

       C'est pourquoi les adversaires et ennemis de l'Islam, tant intérieur qu'extérieur, s'efforceront, en tout temps, de découvrir le meilleur moyen de secouer notre religion dans ses bases profondes.
  •  
  • Nouveau Rappel :
    - Impudique point ne seras, de corps ni de consentement.
    -
    L’oeuvre sexuelle ne désireras, qu’en mariage légal seulement.

  •  

  •  

  • Rappel : certains liens de revues ou journaux cités ci-joint peuvent être payants. 

Aide-toi et le ciel t'aidera
Et quand tu te sens en danger, dans l'inquiétude, en soucis, cherche refuge dans l'endurance et la Pri
ère.
Sache ! qu'il vaut mieux perdre une chose qu'on aime plutôt que sa Pudeur !

Sommaire

Classement de sites - Inscrivez le vôtre! annuaire