Sectarisme

PROPHÈTES, PROPHÉTIE, HISTOIRE. 

Selon la Tradition.

Au nom de DIEU, Allaha,
Le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux !

Louange à Allah, Seigneur des mondes, Prière et Paix sur Ses messagers et Ses prophètes, et sur tous ceux qui suivent Sa guidée !


Le Najd. Terre de sédition ?
نجد. أرض الفتنة ؟
Le tribalisme, le nationalisme et le sectarisme arabe


   Point de divinité[1] excepté Allah[2] le Très Haut. Que les meilleures salutations[3] soient sur les prophètes et messagers divins dont le Sceau de la Prophétie[4].

   Suite Page 7

  • L’erreur fatidique du monde arabe et de ses dirigeants : Le tribalisme, le nationalisme et le sectarisme.

     Le poison développé dans le cœur des gens du monde arabe de l’époque ottomane, pour faire tomber le monde islamique d'alors ; a été, d’une part, de monter les gens de l'époque contre, disait-on, l’injustice et l’obscurantisme du pouvoir en place, et d’autre part de développer une notion anti-islamique du nationalisme (قوميَّة) arabe : Hussein fils d’Ali l’a développé à travers ses miliciens de l’époque et le monde biblique l'a encouragé dans ce sens. Ainsi au monde arabe de le suivre aveuglément sur cette lancée, pendant et après lui. Viendra s’ajouter à cela, une autre formule célèbre du monde biblique et de leurs instances internationales auprès du monde arabe d'alors : Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes[5], ou droit à l’autodétermination[6] ! Et le coup asséné au peuple arabe lui sera fatal et ne lui permettra pas de se relever jusqu'à notre époque. Une erreur de jugement et d'appréciation de leurs dirigeants de l'époque, l'aspiration du peuple arabe de répondre favorablement aux revendications du monde biblique, du vainqueur, le mettra k.o. ! Et à Lucifer (que Dieu le maudisse !) de jubiler !
   Avec pareille formule biblique, on glissera peu à peu de l’esprit de ‘communauté mohammadienne (الأُمّة محمدية), à un esprit qui n’a rien à voir, de près ou de loin, à l’esprit et à la lettre de l’enseignement prophétique. Très vite, on tombera dans une époque d’Ignorance comme avant l’arrivée de l’Islam en terre d’Arabie. Le partisantisme (عصبيَّة) arabe engendrera le nationalisme (قوميَّة), le tribalisme (قبليَّة), l’esprit sectaire, le chauvinisme, la bestialité, etc. Il fractionnera la ‘communauté’ (الأُمّة محمدية) et montera les gens de la Communauté les uns contre les autres comme dans les religions bibliques. Pour preuve :

الحديث رواه أبو داود (5121) عَنْ جُبَيْرِ بْنِ مُطْعِمٍ أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ : ( لَيْسَ مِنَّا مَنْ دَعَا إِلَى عَصَبِيَّةٍ وَلَيْسَ مِنَّا مَنْ قَاتَلَ عَلَى عَصَبِيَّةٍ وَلَيْسَ مِنَّا مَنْ مَاتَ عَلَى عَصَبِيَّةٍ ).

Selon Djoubair fils de Mout’im, le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) a dit : « Il n’est pas des nôtres celui qui appelle au partisantisme (l’assabiyah - عصبيَّة), Il n’est pas des nôtres celui qui combat pour le partisantisme et Il n’est pas des nôtres celui qui meurt dans le partisantisme[7].
Note : Le partisantisme (l’assabiyah
[8] - عصبيَّة) signifie association partisane sur la base de la langue, de la race ou de la nationalité.

Autre :

وروى مسلم (2584) عَنْ جَابِرٍ قَالَ : اقْتَتَلَ غُلَامَانِ : غُلَامٌ مِنْ الْمُهَاجِرِينَ ، وَغُلَامٌ مِنْ الْأَنْصَارِ ؛ فَنَادَى الْمُهَاجِرُ ـ أَوْ الْمُهَاجِرُونَ ـ : يَا لَلْمُهَاجِرِينَ !! وَنَادَى الْأَنْصَارِيُّ : يَا لَلْأَنْصَارِ !! فَخَرَجَ رَسُولُ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فَقَالَ : مَا هَذَا ؟! دَعْوَى أَهْلِ الْجَاهِلِيَّةِ ؟! قَالُوا : لَا يَا رَسُولَ اللَّهِ ، إِلَّا أَنَّ غُلَامَيْنِ اقْتَتَلَا ، فَكَسَعَ أَحَدُهُمَا الْآخَرَ .
قال النووي رحمه الله في "شرح مسلم" : " وَأَمَّا تَسْمِيَته صَلَّى اللَّه عَلَيْهِ وَسَلَّمَ ذَلِكَ دَعْوَى الْجَاهِلِيَّة فَهُوَ كَرَاهَة مِنْهُ لِذَلِكَ ; فَإِنَّهُ مِمَّا كَانَتْ عَلَيْهِ الْجَاهِلِيَّة مِنْ التَّعَاضُد بِالْقَبَائِلِ فِي أُمُور الدُّنْيَا وَمُتَعَلِّقَاتهَا , وَكَانَتْ الْجَاهِلِيَّة تَأْخُذ حُقُوقهَا بِالْعَصَبَاتِ وَالْقَبَائِل , فَجَاءَ الْإِسْلَام بِإِبْطَالِ ذَلِكَ , وَفَصَلَ الْقَضَايَا بِالْأَحْكَامِ الشَّرْعِيَّة . فَإِذَا اِعْتَدَى إِنْسَان عَلَى آخَر حَكَمَ الْقَاضِي بَيْنهمَا , وَأَلْزَمَهُ مُقْتَضَى عِدْوَانه كَمَا تَقَرَّرَ مِنْ قَوَاعِد الْإِسْلَام .

   [Extraits]. Le fait d’appeler ainsi à l’époque du Prophète : Ô les Émigrés (يَا لَلْمُهَاجِرِينَ) ! Ô les Auxiliaires (يَا لَلْأَنْصَارِ) ! fit, une fois, réagir vivement le Prophète (صَلَّى اللَّه عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) en ces termes[9] : « Qu’il y a-t-il ? [Est-ce un] Appel de gens de l’Ignorance ? »

   Commentant la parole prophétique, l’Imam Nawwawy d’écrire notamment : « La phrase du Prophète concernant ‘l’appel de gens de l’Ignorance’, n’est qu’une façon pour désapprouver ce genre de phrase [de la part des gens présents][10]. Ceci était au temps de l’Ignorance : une entraide mutuelle entre les Tribus et concernant les affaires mondaines et ce qui s’y rattache. Dans cette époque, le droit était pratiqué d’une façon partisane et tribale. L’Islam abolira cela et à remit l’affaire entre les mains de la justice (divine) et des lois divines [révélées]. Si un homme en vient donc à se disputer avec autrui, il reviendra au juge de juger entre eux sur leur différent. Et il fera appliquer alors la peine comme il se doit et selon la règle de la loi islamique.

Autre :

فسيلة بنت واثلة بن الأسقع
حَدَّثَنَا زِيَادُ بْنُ الرَّبِيعِ، عَبَّادُ بْنُ كَثِيرٍ الشَّامِيُّ مِنْ أَهْلِ فِلَسْطِينَ، عَنْ امْرَأَةٍ مِنْهُمْ يُقَالُ لَهَا فُسَيْلَةُ قَالَتْ: سَمِعْتُ أَبِي يَقُولُ: سَأَلْتُ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ فَقُلْتُ: يَا رَسُولَ اللَّهِ، أَمِنْ الْعَصَبِيَّةِ أَنْ يُحِبَّ الرَّجُلُ قَوْمَهُ؟ قَالَ: «لَا، وَلَكِنْ مِنْ الْعَصَبِيَّةِ أَنْ يُعِينَ الرَّجُلُ قَوْمَهُ عَلَى الظُّلْمِ».

ما صحة هذا الحديث ، وقد ورد في مسند الإمام أحمد، في مسند كعب بن عياض رضي الله عنه.
والمقصود بالعصبية هنا : القبيلة - الوطن - الشعب - الحنس
عن فسيلة أنها سمعت أباها يقول سألت رسول الله صلى الله عليه وسلم فقلت يا رسول الله أمن العصبية أن يحب الرجل قومه قال لا ولكن من العصبية أن يعين قومه على الظلم
حدث فسيلة أنها سمعت أباها يقول: سألت رسول الله صلى الله عليه وسلم فقلت: يا رسول الله، أمن العصبية أن يحب الرجل قومه؟ قال: لا، ولكن من العصبية أن ينصر الرجل قومه على الظلم.
وفي رواية: قال: يا رسول الله، الرجل يجب قومه، أعصبي هو؟ قال: لا. قلت: فمن العبي يا رسول الله؟ قال: الذي يعين قومه على الظلم.
والله أعلم.

   Fousailah (رضى الله عنها) rapporte avoir entendu de son père demander : « Ô Messager de Dieu ! L’amour d’un homme pour son peuple dérive-t-il du partisantisme ? » Il [lui] dit : « Non, mais le partisantisme de l’homme serait qu’il en vienne à secourir son peuple dans l’injustice. » (Ahmad).
   D'après Jâbir fils de 'Abd-Allâh (que Dieu soit satisfait des deux), l'Envoyé de Dieu (sur lui Prière et Paix !) a dit : "Défiez-vous de l'injustice, car elle formera des ténèbres au Jour de la Résurrection. Défiez-vous de l'avarice : elle a entraîné la perte des générations passées en les portant à s'entre-tuer et à profaner ce qu'ils devaient tenir pour sacré"[11].

   Autre :

حَدَّثَنَا النُّفَيْلِيُّ ، حَدَّثَنَا زُهَيْرٌ ، حَدَّثَنَا سِمَاكُ بْنُ حَرْبٍ ، عَنْ عَبْدِ الرَّحْمَنِ بْنِ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ مَسْعُودٍ ، عَنْ أَبِيهِ ، قَالَ : " مَنْ نَصَرَ قَوْمَهُ عَلَى غَيْرِ الْحَقِّ ، فَهُوَ كَالْبَعِيرِ الَّذِي رُدِّيَ فَهُوَ يُنْزَعُ بِذَنَبِهِ
4904 - وعن ابن مسعود - رضي الله عنه - عن النبي - صلى الله عليه وسلم - قال : " من نصر قومه على غير الحق فهو كالبعير الذي ردى ، فهو ينزع بذنبه " . رواه أبو داود .
4904 - ( وعن ابن مسعود - رضي الله عنه - عن النبي - صلى الله عليه وسلم - قال : " من نصر قومه على غير الحق ) أي : على باطل أو مشكوك ( فهو كالبعير الذي ردى ) : بفتح الدال مخففة ، وفي نسخة بكسرها وفتح الياء ، وفي نسخة صحيحة بضم الراء وكسر الدال مشددة وفتح الياء أي : تردى وسقط في البئر ، وقيل : معناه هلك ( فهو ) أي : البعير إذا وقع فيها ( ينزع ) : بصيغة المفعول أي : يعالج ويخرج عنها ( بذنبه ) أي : يجر من ورائه ، قيل : المعنى أوقع نفسه في الهلكة بتلك النصرة الباطلة ; حيث أراد الرفعة بنصرة قومه ، فوقع في حضيض بئر الإثم وهلك كالبعير ، فلا ينفعه كما لا ينفع البعير نزعه عن البئر بذنبه ، وقيل : شبه القوم ببعير هالك ; لأن من كان على غير حق فهو هالك ، وشبه ناصرهم بذنب هذا البعير ، فكما أن نزعه بذنبه لا يخلصه من الهلكة ، كذلك هذا الناصر لا يخلصهم عن بئر الهلاك التي وقعوا فيها ( رواه أبو داود ) : وأما ما رواه البيهقي والضياء عن أنس مرفوعا " من نصر أخاه بظهر الغيب نصره الله في الدنيا والآخرة " فمحمول على نصرة الحق وإن كان اللفظ مطلقا .
مرقاة المفاتيح شرح مشكاة المصابيح

   Abd Allah fils de Mas’oud (رضي الله عنه) rapporte que le Messager de Dieu (صلى الله عليه وسلم) a dit : « Celui qui secours son peuple pour une cause injuste incarne un chameau que l’on tente, après qu’il soit tombé dans un puits, d’évacuer en le hissant par la queue. »

Note : C’est une tentative vouée à l’échec que de vouloir tenter d’évacuer en le hissant par la queue un chameau tombé dans un puits ; de même, chercher à aider iniquement son peuple est un effort vain, car ce n’est pas ainsi qu’on le ramènera dans le droit chemin. (Baz-ul-Majhud).

Autre : On dit : C’est-à-dire qu’il est tombé lui-même dans la perdition en voulant porter secours dans pareille occasion, du fait qu’il a cherché l’élévation en le secourant. Il est tombé au plus bas du puits du péché et s’est perdu comme le chameau. Aucun avantage pour lui à l’exemple du chameau qu’on hisse du puis par la queue…
On a dit : On a fait ressembler le peuple au chameau en perdition. Ceci parce celui qui n’est pas sur [le chemin de] la vérité, il s'est plutôt perdu. On a fait ressembler leur ‘secours’ avec la queue de ce chameau, car vouloir porter secours à l’animal en le sortant par la queue lui sera d’aucun secours, [sera plutôt cause] de perdition. Ainsi, cette personne qui a voulue porter secours [en personnes en danger], il ne pourra les sauver du puits de la perdition dans lequel ils sont tombés.

   Enseignement à retenir pour chaque Fils d'Adam, chaque Croyant soumis !

    De nos jours, constate l’observateur, l’Arabe d’où qu’il vienne d’Arabie où d’ailleurs, où qu’il demeure : en Arabie où ailleurs ; est un chaud partisan du partisantisme à travers notamment de fausses idéologies ou idées partisanes comme le nationalisme arabe et le tribalisme[12]. Il risque, note le commentateur, en suivant ce chemin sans issue de tomber bien bas, et surtout de tomber comme sont tombés naguère les Fils d’Israël et les Yéhudim dans l’égarement et la perdition. Qu’il prenne garde à la ruse du Créateur (مكر الله) car aucun fils d’Adam n’est à l’abri de celle-ci !

   Et ne méditera-t-il pas sur cette parole prophétique le concernant en particulier :

روى الإمام البخاري في كتاب الفتن عن زينب بنت جحش رضي الله عنها أن رسول الله صلى الله عليه وسلم دخل عليها يوما فزعا يقول: لا إله إلا الله، ويل للعرب من شر قد اقترب، فتح اليوم من ردم ياجوج وماجوج. فقلت يا رسول الله أنهلك وفينا الصالحون؟ قال: نعم إذا كثر الخبث.
أخرجه الشيخان من حديث زينب بنت جحش، أن رسول الله صلى الله عليه وسلم: دخل عليها يوما فزعا يقول: لا إله إلا الله، ويل للعرب من شر قد اقترب. الحديث، وقد اختلف في المراد بالشر المذكور في الحديث، قال ابن حجر في فتح الباري: خص العرب بذلك لأنهم كانوا حينئذ معظم من أسلم، والمراد بالشر ما وقع بعده من مقتل عثمان، ثم توالت الفتن حتى صارت العرب بين الأمم كالقصعة بين الأكلة، كماوقع في الحديث الآخر: يوشك أن تداعى عليكم الأمم كما تداعى الأكلة على قصعتها. أن المخاطب بذلك العرب. قال القرطبي: ويحتمل أن يكون المراد بالشر ما أشارإليه في حديث أم سلمة: ما ذا أنزل الليلة من الفتن وماذا أنزل من الخزائن. فأشار بذلك إلى الفتوح التي فتحت بعده فكثرت الأموال في أيديهم، فوقع التنافس الذي جر الفتن، وكذلك التنافس على الإمرة، فإن معظم ما أنكروه على عثمان تولية أقاربه من بني أمية وغيرهم حتى أفضى ذلك إلى قتله، وترتب على قتله من القتال بين المسلمين ما اشتهر واستمر.

Zainab fille de Djahch (رضي الله عنها) rapporte que le Prophète se réveilla une nuit, le visage ruisselant[13] et prononça[14] : Malheur aux Arabes à cause d’un mal prochain (ويل للعرب من شر قد اقترب)[15] ! En ce jour, la brèche de Gog et Magog[16] vient d’être ouverte comme ceci ; et Sofiân[17] fit avec ses doigts un quatre-vingt-dix ou un cent[18]. On lui demanda : « Périrons-nous alors qu’il y aura parmi nous des gens pieux[19] ? » Il dit : « Oui, si le mauvais (الخبث)[20] se répand.[21] »

   Différents avis ont été énoncés concernant le sens à donner au mot ‘mal’. Exemples : Selon le fils d’Hadjar : Parole qui s’adresse en particulier aux Arabes car à cette époque la plupart d’entre eux étaient des gens convertis[22]. Et le sens voulu par mal (شر), ce qui se passera après avec l’assassinat d’Othman (رضي الله عنه). Ce qui engendra par la suite des dissensions, des troubles. Alors les Arabes sont devenus entre les nations (الأمم) comme la grande écuelle (القصعة) entre les mangeurs[23]. A l’instar de ce qui a été rapporté dans une autre parole et ce  discours s’adresse qu’aux Arabes.  (à suivre)

   Que le Seigneur des mondes nous guide tous dans ce qu’Il aime et agrée !


[1] Le Créateur des cieux et de la terre est donc la seule et véritable divinité qu’on adore et qu’on se doit d’adorer véritablement.
[2] En langue arabe, Allah. En hébreu, ïl. Nom divin, il est employé couramment pour les gens de l’Évangile de langue arabe. En français, le terme Dieu est compris généralement, non comme un Nom divin, mais plutôt comme signifiant l’Etre-Suprême, le Créateur et Maître de l’Univers.
[3] Formules d’eulogies comme : que Dieu prie sur lui, l’agrée, lui fasse miséricorde, etc., formules propres à l’Islam traditionnel. Les exégètes interprètent la « prière » divine comme étant un octroi de Sa miséricorde et la « prière » angélique comme une demande de pardon pour les créatures. En ourdou, les dourouds.
[4] Soit : Ahmad-Mohammad, fils d’Abd Allah, (...) fils d’Ismaël, fils d’Abraham  (sur eux la Paix !). Pour l’Islam traditionnel, il est le Sceau de la Prophétie, le Sceau des prophètes et messagers divins.
[5] Formule biblique et autre pour diviser les peuples, les nations, les tribus. Répandre le nationalisme et d’autres doctrines et idéologies athées, etc.
[6] Mot propre au jargon biblique (toranique & évangélique), à leurs gens du Nemrodisme (régime dictatorial) et du Partissisme (régime des partis). Mot inconnu au vocabulaire du monde de l’Islam traditionnel à l'origine.
   Ce qu’on fait le monde biblique. Après avoir démantelé l’Empire ottoman, le monde biblique a su endoctriner la masse arabe, les nationalistes d’entre eux et autres partis d’entre eux ; pour valoriser ce mot étranger et satanique. Pour qu’il remplace cette notion si chère au Prophète (صلى الله عليه وسلم) : la « communauté [mohammadienne] » (الأُمّة محمدية). Ainsi, l’empire islamique s’est vu fractionner en une multitude d’États antagonistes à la grande joie du monde biblique. Et personne pour en redire dans le monde arabe et ses dirigeants politico-religieux. Bien au contraire on est heureux de vivre ainsi dès l’instant que cela porte pas atteinte à notre intégrité territoriale, à notre nationalité, à nos acquis… Le monde biblique jubile de voir ce monde verser dans leur endoctrinement, façon de comprendre les choses, réfléchir ! L’alliance biblique (toranique & évangélique) et le monde arabe, en général, à de beaux jours devant elle !
   Résultat. Là encore le monde arabe et ses dirigeants politico-religieux n’ont pas vu la vague venir ! Emporté dans son tourbillon, ils se sont retrouvés nus… mis à l’index, gens détestés par leur inconduite notoire, leur prétention, leur orgueil démesuré, leur insolence, leur adoubement ! Autres effets négatifs. Personne ne veut un Arabe comme voisin, vivre avec lui, chez lui à notre époque, note l’observateur ! Cas. Afrique et autres parties du monde : Mali, Mauritanie, Algérie, Libye, Soudan, Djibouti, Égypte, Irak, etc. Chacun revendiquant son indépendance ! Exemples : Arabes – Kabyles ; Arabes – Africains ; Berbères – Arabes ; Africains – Touaregs – Arabes… Et tous se réclamant pourtant d’une même religion !? Autre cas. Terres bibliques d’Europe. Malgré leur inconduite notoire dans bon nombre de cas dont leur gente féminine ; ils ne sont pas devenus non grata pour bon nombre personnes. Exemple le monde politique, philosophie, intellectuel, militaire, etc., sont heureux de les employer, le moment venu, pour secourir leurs frères en danger dans leurs pays d’origines ! Un vivier que se délecte le monde biblique, car il sait d’avance qu’ils sont tous acquis à sa cause, dévoués, corps et âmes, pour combattre pour eux…

وروى  البزار  بإسناد جيد  والبيهقي  وغيرهما عن  الزبير  رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال { دب إليكم داء الأمم قبلكم الحسد والبغضاء ، والبغضاء هي الحالقة ، وأما إني لا أقول تحلق الشعر ، ولكن تحلق الدين  }

   …D’après Zoubair (رضي الله عنه), le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) a dit : « Va se répandre parmi vous le mal des communautés d’avant vous : la jalousie et la haine. Et la haine est le « rasage » ! En vérité, je ne veux pas dire le rasage des cheveux mais [plutôt] le « rasage » de la religion. (Baihaqy et d’autres).

وأخرج أبو داود   والبيهقي  عن  أبي هريرة  أيضا رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال { إياكم والحسد فإن الحسد يأكل الحسنات كما تأكل النار الحطب أو قال العشب  } .

   D’après Abou Horairah (رضي الله عنه), le le Messager de Dieu (صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ) a dit : « Faites attention à la jalousie, car la jalousie dévore les bonnes actions comme le feu dévore le bois ou la plante. » (Abou Dawoud et Baihaqy).
  
[7] Transmis par Abou Daoud.

َنِ ابْنِ الزُّبَيْرِ ، أَنّ رَسُولَ اللهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ : دَبَّ إِلَيْكُمْ دَاءُ الأُمَمِ قَبْلَكُمُ الْبَغْضَاءُ وَالْحَسَدُ ، وَالْبَغْضَاءُ وَهِيَ الْحَالِقَةُ ، لَيْسَ حَالِقَةَ الشَّعْرِ لَكِنْ حَالِقَةَ الدِّينِ ، وَالَّذِي نَفْسِي بِيَدِهِ لاَ تَدْخُلُوا الْجَنَّةَ حَتَّى تُؤْمِنُوا ، وَلاَ تُؤْمِنُوا حَتَّى تَحَابُّوا ، أَفَلا أُنَبِّئُكُمْ أَظُنُّهُ بِمَا يَثْبُتُ لَكُمْ أَفْشُوا السَّلامَ بَيْنَكُمْ.

   Dans une autre variante du fils de Zobair a été ajouté : Par Celui qui tient mon âme en Sa main, vous n’entrerez pas au Paradis tant que vous croirez pas [sincèrement] et vous ne croirez pas [sincèrement] tant que vous vous aimerez pas [véritablement]. Ne vous informerai-je pas de ce qui peut vous affermir très probablement entre vous : répandez le salam entre vous ! 
   Comme on peut le constater la base de la foi du Croyant soumis sincère, c’est la salutation aux personnes qu’on connaît ou on ne connaît pas du monde des Croyants soumis. Et avec les règles strictes rappelées par les Savants.
   Ne pas imiter. Dans les années 68 et plus, les gens des anciennes colonies d’Afrique du Nord en Europe ne connaissaisent que peu ce genre de salutation. Imitant leurs anciens colons, ils préféraient le ‘bonjour’ en arabe dialectale (spal-lakhair) ! Ce qui donne un aperçu de ces gens à cette époque, de leur foi et de leur éducation religieuse au pays !
   Ne pas imiter non plus les gens des sectes qui s’adressent les salutations qu’entre eux à l’instar des gens du Salafisme… Gens qui n’ont pas l’habitude de répondre à votre salutation et vous regarde, note l’observateur, en chien de faïence ! Pareille attitude entre gens se disant de même confession ne peut que ravir les opposants et adversaires de l’Islam, le monde biblique en général. Lequel monde biblique a laissé, lui, la forme de salutation ancienne du genre : « Paix du Christ avec vous » pour une nouvelle formule : bonjour !
[8] O n a dit l’encyclopédie arabe :

1.        عصبيَّة : 1 - اسم مؤنَّث منسوب إلى عَصَب : " حالة عصبيّة ".  2 - مصدر صناعيّ من عَصَب : دفاع بشدَّة عمّن يُتَعصَّبُ لهم ، وحماس شديد في الميول لهم والدِّفاع عنهم " عصبيَّة قوميَّة / قبليَّة ". المعجم: اللغة العربية المعاصر

[9] Ce qu’il a voulu expliquer par là, c’est qu’il est un homme universel envoyé par son Créateur au Fils d’Adam. Et demande express est faite à chaque adepte de l’imiter dans la parole et l’action. Effort important qui demande de passer de sa couleur, de sa langue, de sa nationalité, à un esprit universel. D’un état à un autre état. Fini tout esprit sectaire, chauvin, xénophobe, nationaliste, tribal, de clan, de bande, de groupe, etc.
   Attitude difficile à réaliser car elle demande une prise en charge de soi-même en permanence, une surveillance, un esprit large.
[10] Ce genre d’attitude se retrouve en terres bibliques d’Europe qui débouche nécessairement en affrontement entre Arabes et Africains, etc. Clans contre clans notamment dans les cités où les gens de différentes langues, couleurs, nationalités vivent. A l’instar des gangs. Fait monter la tension d’un cran avec des sobriquets, insultes comme : n.i.k ta mère ! n.i.k ta race !
   Se retrouve aussi dans les conflits armés entre les gens soumis comme en Afrique : Africains noirs contre berbères et inversement, Africains noirs contre Arabes et inversement, Africains noirs contre Touaregs et inversement. Laisse des traces et des animosités entre les gens, des blessures. Tout cela en désacord complet avec l’enseignement prophétique.
   A ce sujet, rappelons cette parole plein d’enseignement pour un esprit ouvert à la compréhension :

حدثنا  سليمان بن حرب  قال حدثنا  شعبة  عن واصل الأحدب  عن  المعرور بن سويد  قال لقيت  أبا ذر  بالربذة  وعليه حلة وعلى غلامه حلة فسألته عن ذلك فقال إني ساببت رجلا فعيرته بأمه فقال لي النبي صلى الله عليه وسلم يا أبا ذر  أعيرته بأمه إنك امرؤ فيك جاهلية إخوانكم خولكم جعلهم الله تحت أيديكم فمن كان أخوه تحت يده فليطعمه مما يأكل وليلبسه مما يلبس ولا تكلفوهم ما يغلبهم فإن كلفتموهم فأعينوهم

   …d’après Ma’roûr fils de Souwaid : « J’ai rencontré Aba Dzar [au lieu dit] Rabazah. Il portait un habit neuf ainsi que son esclave. Je lui en demandai la raison et il [me] dit : « En vérité, j’ai insulté un homme en déshonorent sa mère ! » Le Prophète me dit : « Ô Aba Dzar ! Est-ce que tu l’a vraiment déshonoré par sa mère ? En vérité, tu as en toi une nature d’entre les natures de l’Ignorance. Vos frères sont les esclaves et Dieu les a mis sous vos mains (responsabilité). Quiconque a un frère sous sa main (sous sa responsabilité), a donc le devoir de le sustenter avec une nourriture identique à la sienne et de le vêtir avec des vêtements identiques aux siens. Ne leur imposez pas [aux esclaves] un fardeau au-dessus de leurs forces et quand bien même vous le feriez, aidez-les. » (Bokhari).
   Excellent enseignement qui n’a aucun rapport avec les esclaves du monde biblique (toranique & évangélique). Le Droit divin primant sur la passion.
[11] Transmis par Mouslim.
[12] Les observateurs l’ont noté en terres d’Europe biblique et d’ailleurs. Il devient xénophobe, chauvin, raciste, grincheux, ergoteur, insociable, violent, profiteur, fainéant, indiscipliné, exploiteur, pervers, prévaricateur, insouciant et inconscient. Prétentieux comme Pharaon, croit que la religion divine est un bien personnel du monde arabe, son bien personnel ; et qu’il est le seul peuple à ses yeux pouvant comprendre et interpréter véritablement l’Islam, sa religion !? Se sert de la langue arabe pour revendiquer alors l’Arabisme et sa valeur, développer la supériorité de sa race sur les autres races et peuples ! On connaît tous la phrase célèbre des gens d’Afrique du Nord (dont les gens d’Algérie, Tunisie, etc.), gens dont la grossièreté de langage n’est plus à démontrer ; à travers leur phrase fleuve, envers l’européen biblique (belge, français, etc.) ou autre qui l’héberge, lui donne du travail et le nourrit : n.i.k ta race, ou je… !
   Oubliant par là que le Prophète de l’Islam : 1) N’était pas et n’a pas enseigné aux gens d’être comme le charretier : grossier, vulgaire ; 2) Secundo : il est venu comme une miséricorde pour les mondes, le monde entier, que sa religion est universelle ; qu’il est venu que pour inviter les gens à l’Islam non pas pour les arabiser, les avilir. Différence notoire !
   Avec pareille tenue, comportement vis-à-vis autrui, de plus en plus le peuple étranger (non arabe) le fuit (soumis ou insoumis). Portant ainsi un grave préjudice à lui-même et sa propre religion.
   L’Arabe (et le monde arabe tout entier), à notre époque, doit comprendre sérieusement que l’argent ne fait pas le bonheur, et se garder, en ce domaine, d’imiter Qaroûn (Coré) de l'idolâtrer, de même de s’enfler d’orgueil comme Pharaon. Qu’il médite bien leur histoire respective ! Car que sont-ils devenus ?
   Naguère, le Dirigeant arabe avec un cœur sensible, écoutait, pleurait beaucoup, était craintif. De nos jours, les Dirigeants arabes, note l’observateur, font pleurer à la fois leur peuple et les autres peuples à cause de leur injustice ! De même le peuple arabe lui-même fait pleurer les peuples non arabes à cause de son injustice, de sa prétention et de son insolence !
[13] Litt. : rouge.
[14] Existe plusieurs variantes concernant cette parole. Exemple : Selon Bokhari, il commencera par : Point de Dieu que Dieu ! (لا إله إلا الله).
[15] On a dit :

---(يقول:لا اله الا الله ويل للعرب من شر قد اقترب ):اى قرب وقوعه

   Soit : proche est son arrivée.
[16] On remarque que dans l’Histoire sainte, on rattache les Fils d’Israël et les Yéhudim au récit des deux fils d’Adam : Caïn et Abel dont Caïn en particulier. Peuple qui, sans droit, assassineront leurs Prophètes et les gens de bien les entourant. Caïn sur qui retombera les assassinats perpétrés dans le monde des vivants jusqu’au Jour des Comptes. Et le monde arabe à Gog et Magog. Va-t-il par ses actions mauvaises précipiter leur arrivée ? Nous savons tous que l’Arabe de nature, et à notre époque, n’aime que peu les remontrances, les rappels à l’ordre, l’interpellation par un étranger (un non arabe y comprit de même confession que lui). Homme jugé donc très orgueilleux, prétentieux, vaniteux, phraseur, note l’observateur. Cas des gens d’Afrique du Nord (de l’Égypte au Maroc) en terres d’Europe et d’ailleurs. L’Arabe oublie une chose essentielle le concernant : Où qu’il se trouve sur cette terre, il n’a pas droit à l’erreur. Toute erreur, tout faux pas de sa part, fait de lui la risée de ses adversaires, le stigmatise ! Et c’est ce que vivent au quotidien de nombreux arabes venus s’installer en terres d’Europe bibliques de nos jours. Loin de prendre des leçons de leurs ancêtres notamment en Andalousie (Espagne) ; ils continuent à commettre comme eux les mêmes faux pas, les mêmes erreurs. Tombant journellement dans le péché dont le péché de la chair, la désobéissance divine, la transgression, la perversité, l’alcool, le mal, la turpitude et le blâmable, etc. Les parents livrant leurs progénitures à la rue, les enfants se livrant, eux, à toutes sortes de méfaits : vols, pillages, drogues, gangstérisme, etc. Pensant qu’en imitant les gens de la Bible (toranique & évangélique) d’Europe, ils seront les bienvenues dans leurs cercles, leur intimité, intégrés… Mais quoi qu’il fasse, note l’observateur, ils resteront (il restera) l’Arabe qu’on rejette et qu’on se sert comme un vulgaire chiffon… Son intégration au sein du groupe ne saurait être même s’il vit, mange et boit comme eux ! Il sera jamais considéré comme européen, un des leurs. Ne comprendra-t-il pas que pour lui pas d’échappatoire sinon qu’en retournant sincèrement vers son Seigneur, Sa religion et surtout sa pratique ? Imiter les gens de la Bible, se vautrer comme eux dans le péché, le mènera qu’à sa perdition dans ce monde et dans l’Autre. A méditer donc !
[17] L’un des transmetteurs.
[18] Refaisant ainsi le geste du Prophète lui-même, pour signifier qu’un léger aperçu des troubles à venir lui avait été donné.
[19] S’il est demandé au croyant soumis d’être un homme de bien (صالِح), il est obligatoire pour lui d’être aussi un réformateur (مُصْلِح), un conciliateur, un homme qui commande le bien et interdit le mal. Dans le cas contraire, il ne saurait échapper au châtiment divin s’il vient à descendre sur terre. L’homme parfait doit donc posséder en lui deux caractéristiques : (صالِح) + (مُصْلِح).
[20] On a dit :

---(قال:نعم اذا كثر الخبث.) :والمراد بالخبث وهى بفتح الخاء اى اذا كثر الفسوق والفجور او الزنا خاصة واولاده وقد ذهب بعض العلماء الى ان الظاهر من المعنى هو المعاصى مطلقا غير مقيدة.

   Le sens voulu par (اذا كثر الخبث) : la prévarication et la perversité ou bien la fornication en particulier et ses enfants (bâtards). D’apparence, et selon certains Savants, le sens est la désobéissance absolue sans restriction.
   Le mot a plusieurs significations selon l’emploi fait dans la phrase. Ex.: scorie, résidu. Et dans une parole prophétique : (إِن الحُمْى تنفِي الذنوب كما ْتنفِي الكِيرُ الخبَثَ) : La fièvre chasse les péchés comme le soufflet chasse la scorie.
   Il peut signifier la « lie » du genre humain, à l’instar d’une parole prophétique rapportée par Mirdâs Aslamî : « Les gens pieux disparaîtront les uns après les autres, et il ne restera que la « lie » du genre humain, semblables à de la bluture d’orge ou à des déchets de dattes. Dieu ne leur accordera pas la moindre attention. » (Bokhari).
   Ce mot et dérivés (الخبث - خبيث) apparaissent de nombreuses fois dans le Coran, s’y référer.
[21] Transmis par Bokhari, Mouslim, Tirmidzi, Aboû Daoud.
[22] De confession islamique.
[23] On a dit à ce sujet dans une variante :

عن الامام أحمد في مسنده وابو داود في سننه وابو نعيم في حليته من حديث ثوبان (رضي الله عنه) انه قال: قال رسول الله (صلى الله عليه وسلم) :(يوشك ان تتداعى عليكم الامم كما تتداعى الاكلة على قصعتها، قالوا: اومن قلة يارسول الله؟ قال (صلى الله عليه وسلم): بل انتم كثير، ولكنكم غثاء كغثاء السيل، ولينزعن الله المهابة من قلوب اعدائكم منكم، وليقذفن الله في قلوبكم الوهن، قالوا: وما الوهن يا رسول الله؟ قال (صلى الله عليه وسلم) : حب الدنيا وكراهية الموت).

   « Proche pour les communautés qu’elles s’appellent les unes les autres comme s’appellent mutuellement les mangeurs à leur écuelle. » Ils dirent : « Serons-nous peu nombreux à ce moment-là ? » Il [leur] dit : « Au contraire, à ce moment là vous serez nombreux ; mais vous serez une écume comme l’écume du torrent, Allah va arracher certainement des poitrines de votre ennemi la crainte [et l’épouvante] de vous, et va jeter le « wahan » (la faiblesse) dans vos coeurs. » Ils dirent : « Ô Messager d’Allah, qu’est-ce que  le « wahan » ? » Il [leur dit] : « L’amour de la vie d’ici-bas et la répugnance de la mort » (Abou Dawood)
    « Proche » est le groupe de la Mécréance et des communautés de l’égarement ; « qu’elles s’appellent les unes les autres » pour qu’ils vous combattent, détruisent votre puissance et saisissent ce que vous possédez de maisons et de biens. A l’instar des « mangeurs à leur écuelle. ». Quand le plat est là, acquit sans aucune fatigue, pas de pitié, pas de cas… pour son contenu. Tout y passe ! Nombreux ce jour-là, mais comme « l’écume » ils seront sans courage ni force ! Cause de tout cela : « L’amour de la vie d’ici-bas et la répugnance de la mort ». Là est tout le problème ! A bon entendeurs ! 
   Parole d’actualité dans le monde arabe lequel obéit au doigt et à l’œil au monde biblique. Subjugué par leur mode de vie, leur savoir faire, etc. ; il a vendu son âme au diable banni (que Dieu le maudisse !), note l’observateur. Le monde arabe semble avoir en lui un complexe d’infériorité pour agir comme il agit vis-à-vis du monde biblique (toranique & évangélique), de la Communauté. Il a oublié complètement l'enseignement prophétique le concernant en tout premier !
   De notre temps, le monde arabe est divisé en deux blocs distincts sur ce sujet d’actualité : les pauvres d’entre-eux viennent se nourrir aux écuelles des gens de la Bible, d’où leur venue en masse en terres bibliques ou autres. L’argent, le bien-être social les attirent, l’argent facile en fascine plus d’un… Les seconds, les riches d’entre les Arabes semblent ignorer leurs frères de sang ou tout autre personne de la Communauté mohammadienne : Ils emploient les Étrangers de la Communauté ou autres pour les exploiter. Pour les payer avec des cailloux, note l'observateur ! Eux aussi viennent dépenser leur temps et leur argent en terres bibliques pour la plus grande joie de celui-ci ! Tous n’ont qu’un souci en têtes (riches et pauvres) : renflouer leurs poches, renflouer les banques du monde biblique (des gaouris) et autres… Dans un cas comme dans l’autre leur cas n’est pas enviable, note encore l’observateur. Ils apparaissent aux yeux de l’opinion publique comme des purs produits du monde biblique anglophone ou autres, des Arabes de service, des esclaves à leur chevet ! Des Arabes ayant perdus tout repère sauf un : l’argent et la recherche du bien être biblique ! 
   Reste une dernière chose : Quand un peuple est appelé à goûter le châtiment divin, aux riches de mener la danse ! Ainsi, à quoi peut s’attendre les riches de l’Arabie, du monde de Mohammad le Najdite de nos jours dans l'avenir ? A bon entendeurs !



Démystifié ! Débusqué !


Point de divinité, de dieu que Dieu !
« Vulnerant omnes, ultima necat. »
Nous ne le dirons jamais assez.
Explicit totus liber.

*Droits de reproduction et de diffusion réservés ; © Le Carrefour de l’Islam
  Usage strictement personnel. L'utilisateur ne peut traduire, exporter, publier tout document du site sans autorisation préalable. L’utilisateur du site reconnaît avoir pris
connaissance du droit d’usage, en accepter et en respecter
    les dispositions.
         Politique de confidentialité du site.


Retour au menu

Copyright © 2001 Le Carrefour de l'Islam. Tous droits réservés.
Cette page a été mise à jour le
06/09/13 .

annuaire