Teinturier mensonger. Son étoile ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'Etoile du MESSIKH

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La comète

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les éclipses

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les astres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 30 menteurs

 

 

 

 

Dénouement

 

 

 

 

 

 10 signes

 

 

 

 

 La fumée

 

 

 

 

 

 

Conclusion

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notes

L'Étoile du Messie menteur. Les comètes et les éclipses solaires et lunaires. Leurs significations.

Dans les Ecritures anciennes, on nous parle de la fin des temps. Mais chaque religion a sa propre version. Le peuple hébreu, par exemple, n'a pas accepté le Messie fils de Marie, sceau des Prophètes d'Israël (sur eux la Paix !) parce qu'il a osé, au regard du monde de la Synagogue de l'époque, toucher au Samedi et à la loi toranique en général. Pour cela, le Tribunal rabbinique le condamnera à mort. Aussi, lui rappeler maintenant que celui-ci re-viendra à la fin des temps pour combattre leur messie-roi exaspère, leur donne des sueurs froides ! Comment cela peut-il être ? Il est mort ! Et qui peut revenir du séjour des morts ? Est-ce possible ? Est-ce vrai ? Certains du peuple hébreu ont même été très loin jusqu'à prétendre que pas de place pour lui sinon en Enfer ! Le Judaïsme a toujours été dans une grande impasse, échoue à saisir que le rôle du Messie fils de Marie (sur lui la Paix !) était de venir premièrement pour les inviter à le suivre et suivre l'Evangile. C'est alors qu'il viendrait sur cette terre une seconde fois pour établir la Vérité. Pour combattre le Faux : l'Antichrist. Est-il venu, il confondra alors le monde toranique, viendra pour établir le Royaume de Dieu non pas seulement à Jérusalem, en Terre sainte, mais sur toute la terre.
   Le monde de l'Evangile a cru au sceau des Prophètes d'Israël. Mais leur amour pour lui l'a perdu. Aussi a-t-il dit, tenu des propos sur lui qui sont une atteinte à la Dignité de celui qui l'a créé miraculeusement dans le sein de Marie. Les gens de l'Evangile appelle le fils de Marie le Christ, le Messie, ils n'admettent pas, à l'inverse du monde toranique, un Royaume qui viendra pour dominer toute la terre vers la fin des temps. Ils croient plutôt à un Royaume céleste ! Mais les cieux, notent les commentateurs, ne sont pas le Royaume dont il est parlé dans les prophéties, sur lequel le futur "Messie-Roi" doit régner.
   La venue de Messie fils de Marie (sur lui la Paix !) est décrite en des termes puissants dans la Tradition. Concernant le thème de la fin des temps dont le retour du Messie fils de Marie (sur lui la Paix !) est un des points culminant, on aura besoin de suivre le cours des évènements dans sa progression à travers la Tradition, les paroles prophétiques et les commentaires des Savants.
  Au fur et à mesure que chaque événement se déroule la fin approche. L'apparition du FAUX-MESSIE déclenche une série d'évènements de fin des temps dont le point culminant sera le retour du Messie fils de Marie (sur lui la Paix !) qui tuera l'Antichrist. La venue du Messie fils de Marie marquera le commencement d'une nouvelle ère pour l'humanité...


"L'ÉTOILE DU MESSIE MENTEUR"
    "نجم المسيخ"


  
La comète de Halley 1910.

  Point de divinité[1] excepté Allah[2] le Très Haut. Que les meilleures salutations[3] soient sur les prophètes et messagers divins dont le Sceau de la Prophétie[4].

   L’étoile du MESSIKH (نجم المسيخ), le FAUX-MESSIE (المَسيح الدّجّال).

   Aux gens de la Synagogue de nous parler d’une étoile apparaissant au milieu du firmament. Selon leur version des faits, il s’agirait de celle du futur roi-messie ! Pour l’Islam traditionnel, il s’agirait plutôt d’annoncer l’homme que tous les Prophètes (sur eux la Paix !), sans exception, ont annoncé à leurs peuples : le Faux-Messie, l’Imposteur, le Messikh[5]. Un des signes de l’Heure, de la fin des temps. Rien de plus, rien de moins ! Qu'on en juge :

   Lorsque le Saint[6] Béni Soit-Il décidera de perfectionner le monde et lorsque les lettres du nom sacré seront complètes[7], une étoile de couleur pourpre apparaîtra au milieu du firmament et sa vive lumière sera visible à tout le monde. (…)
En même temps une traînée de lumière apparaîtra au nord en face de l’étoile mentionnée. Cette apparition durera 40 jours et tout le monde sera effrayé. Au bout de 40 jours l’étoile et la traînée se livreront bataille (LA VRAIE GUERRE DES ETOILES) ; la traînée de lumière s’efforcera de détruire l’étoile[8].
De nombreux souverains seront épouvantés de cette apparition[9]. L’étoile remportera la victoire sur la traînée de lumière qui s’effacera. L’étoile sillonnera l’espace en 12 endroits différents où elle laissera douze traces lumineuses qui seront visible pendant 12 jours.
Il y aura un TREMBLEMENT DE TERRE et une ECLIPSE de soleil au milieu du jour, pareille à celle qui eut lieu au JOUR DE LA DESTRUCTION DU TEMPLE[10].
L’obscurité sera totale ; un grand orage s’élèvera, qui fera trembler la terre et qui fera périr de nombreuses armées. La foudre tombera sur Rome[11] et incendiera plusieurs tours et plusieurs palais[12] ; de nombreux princes périront ce jour.
A partir de ce jour, tous les rois de la terre feront des décrets iniques contre Israel[13] et s’efforceront de le détacher de sa foi[14]. Ceci durera 12 mois. C’est pourquoi il a été dit : Heureux le sort de ceux qui ne vivront à cette époque, et heureux le sort de ceux qui n’y vivront pas. CE SERA L’EPOQUE MESSIANIQUE.

   Quant un Prophète apparaît[15], une étoile apparaît nécessairement dans le ciel. Quand l’étoile d’Ahmad (sur lui la Paix !) apparut, les gens de la Bible, de son époque, purent la voir[16]. Même Héraclius put le constater. Ce que nous disent aussi les gens de la Synagogue ici, correspond en tout point à ce qui c’est passé (ce serait passé), il y a plus de 1400 ans. En effet, ce tremblement de terre semble également avoir été confirmé par Michel le Syrien lui-même, puisqu'il nous dit :

   "En ce temps-là, il y eu un violent tremblement de terre... et, après le tremblement, il y eut un signe dans le ciel (comparer : Bible. Mt. 12: 38-42, 24: 30 ; Lc. 11: 29-32) il se présenta sous la forme d'un glaive s'étendant du Sud (de l'Arabie) au Nord (de la province de Châm), et demeura trente jours. Il sembla à plusieurs (personnes de Châm) qu'il signifiait la venue (proche) des Arabes (en leur terre, dont Jérusalem et ses environs...)"

   CE SERA L’EPOQUE MESSIANIQUE, entendre : de la Prophétie. L’Abyssinie, Byzance et la Babylonie, la Perse perdront la péninsule arabe, Châm, Jérusalem et ses environs.

 
La comète de Halley de 684 illustré dans les Chroniques de Nuremberg de 1493

   La comète du Faux-Messie. Son apparition. Ce qu’on en dit.

   Les gens de la Synagogue et de la Torah voient une période messianique tumultueuse. Toujours, pour eux, une étoile[17] qui apparaît, des guerres qui éclatent, des souverains qui meurent... Puis et enfin, des peuples qui se coalisent contre Jérusalem et les Fils de Jacob et les Judaïsés mais qui seront après l’épreuve délivrés et victorieux ! Qu’on en juge :

   ZOHAR II,8 L’époque messianique s’accompagne de grands cataclysmes.
De même dans Zohar I,117a : Le Messie[18] se révélera en PALESTINE : "Une étoile du côté de l’Orient absorbera 7 étoiles du côté du Septentrion (guerre des étoiles en version originale) une langue de feu de couleur noire sera visible au firmament durant 60 jours. Une guerre éclatera au Septentrion ; deux souverains périront dans cette guerre.
 Ensuite tous les peuples se coaliseront contre la fille de JACOB pour la faire disparaître du monde. C’est à cette époque que s’applique les paroles de Jérémie : " Ce sera un temps d’affliction pour Jacob ; et néanmoins il sera délivré ".

   Tout ce qui est dit dans le ZOHAR n’est pas parole toranique[19]. Peu s’en faut ! Pour notre part, nous croyons au divin Créateur et Juge et en Son Messager. Et nous mécroyons aux paroles des gens de la Synagogue et de la Torah.

   Eclipse solaire et éclipse lunaire.

Parmi les signes qui annoncent la venue du Mahdi, on trouve :

   Il existe deux signes qui annoncent la venue du Mahdi... Le premier est l’éclipse lunaire de la première nuit du Ramadhan, le second est l’éclipse solaire du milieu de ce mois.
   Une comète qui viendra de l’est, embrasera le ciel avant qu’il n’apparaisse.
   Il y aura deux éclipses de la lune pendant le Ramadhan... (Ibn Hadjar el Haythami, La parole concise concernant les signes du Mahdi attendu. Al qawl el moukhtassar fi `alamat el Mahdi el mountadhar, p. 47, 53, 54)

   Il y aura deux éclipses du soleil pendant le Ramadhan avant la venue du Mahdi. (Moukhtasar Tadhkirat Qourtoubi, p. 440)
  
Au quatorzième jour du mois de Ramadhan, l’éclipse solaire se produira. Au deuxième jour de ce mois, la lune obscurcira...
   Une étoile traînant un sillage viendra de l’est et propagera sa lumière. Elle ira quotidiennement d’est en ouest. (Imam Rabbani, Maktoubat Rabbani, 380 ; 2-1163 ; 2-1170).

   Une étoile au sillage lumineux viendra de l’est avant l’apparition du Mahdi. (Abu al-Tayyib ibn Ali al-Hasan al-Hasani, Al-Iza’ah lima kana wa ma yakunu baina yadai al-Sa’ah)
   La naissance de cette étoile se produira après l’éclipse du soleil et de la lune. (El Mouttaqi el Hindi, Al bourhan fi ‘alamat el Mahdi akhir ezzaman, p. 32) 
   ... une comète apparaîtra lorsque les rois iront au pèlerinage à la Mecque pour voyager, le riche pour y faire du commerce, l’indigent pour s’y reposer et ceux qui connaissent le Coran par ostentation. (Mohammed ibn ‘Abd Errassoul Barzanji, Al Icha’a li-achrat essa’a, p. 123)

Lorsque cette comète est apparue pour la première fois ;
Le peuple du prophète Noé (Nouh) (sur lui la Paix !) périt.
Le prophète Avraham (sur lui la Paix !) a été jeté dans le feu.
Pharaon et son peuple qui ont combattu le prophète Mochè (Moïse) (sur lui la Paix !) ont péri.
Le prophète Yahya (Jean) (sur lui la Paix !) est décédé.
Lorsque vous verrez cette comète, prenez refuge auprès de Dieu du mal de la tentation (fitna).

   (El Mouttaqi el Hindi, Al bourhan fi ‘alamat
el Mahdi akhir ezzaman
, La preuve des signes du Mahdi de la fin des temps. p. 32)

   Les astres. Leurs pouvoirs. Signes divins ?

    D’après Samoura fils de Djoundoub, et selon un prône que leur fit le Prophète : « A la fin de la prière de l’éclipse[20], le Prophète salua [à sa droite et à sa gauche] ; puis, après avoir rendu grâce à Dieu et Lui avoir adressé des louanges, il attesta qu’il n’y avait de divinité si ce n’est Lui et qu’il était Son esclave[21] et Son Envoyé. Après quoi il s’adressa à nous en ces termes :

   Important dans ce discours : se souvenir de Dieu. Transmission du message divin. Les prétentions humaines face aux réalités. Ne pas se laisser abuser.

   “O gens ! Je ne suis qu’un homme, qui vous a été envoyé par Dieu et qui vous exhorte à vous souvenir de Lui[22]. Si vous avez pu constater que j’ai, de quelque façon que ce soit, failli à transmettre le message de mon Seigneur, faites-le moi savoir afin que je vous le transmette comme il convient. Mais si vous avez constaté que j’ai transmis le message de mon Seigneur faites-le moi savoir également. L’assistance se leva alors [comme un seul homme], s’écriant : Nous attestons que tu[23] as transmis le message de ton Seigneur ! Tu as conseillé ta Communauté de façon désintéressée, et tu as accompli ce dont tu étais chargé[24] ! Une fois le silence revenu, l’Envoyé de Dieu poursuivit ainsi : “Des hommes[25] prétendent que l’éclipse du soleil et de la lune ou l’occultation des étoiles à leur lever[26] annoncent la mort des grands de ce monde. Mais ils [vous] trompent : ce ne sont que des signes de Dieu parmi d’autres, constituant une épreuve par laquelle Il distingue lequel de Ses esclaves revient à Lui repentant[27]. Par Dieu ! Depuis que je me suis levé de cette prière, j’ai eu une vision de ce que vous subirez au cours de votre vie ici-bas et de votre vie future.

   L’apparition de trente menteurs. Reconnaître ou renier ? Les actions. Les Lieux saints, lieux interdits à l’Antichrist.

   “Par Dieu[28] ! L’Heure n’aura pas lieu tant que ne seront pas apparus trente menteurs, dont le dernier sera l’Antichrist[29] borgne ; il a l’œil gauche effacé comme l’œil du père de Tihyâ qui est un vieillard des Auxiliaires[30]. Lorsqu’il apparaîtra, il prétendra être Dieu[31]. Pour celui qui le suivra en croyant en lui et à ses discours, toutes les œuvres pies accomplies auparavant deviendront inutiles. Mais pour celui qui le reniera et le traitera d’imposteur, toutes les [mauvaises] actions commises antérieurement seront rachetées. Il dominera la terre entière[32], sauf l’Enceinte [de Makkah et de Médine] et la sainte Demeure [Jéruselem] : dans cette dernière les croyants [soumis] subiront un siège, au cours duquel ils seront violemment ébranlés[33].

   Le dénouement. Mort de l’Antéchrist. Le combat entre Croyance et Mécréance.

   “Au petit matin, Ichoua’ (Jésus) fils de Marie (sur lui la Paix !) paraîtra. Dieu mettra alors en fuite l’Antichrist avec ses troupes. [Leur déroute sera telle] qu’un pan de mur ou la racine d’un arbre iront jusqu’à appeler : O croyant ! Un mécréant se cache derrière moi ! Viens donc le tuer ! Mais tout ceci ne se produira pas avant que vous n’ayez vu des évènements qui iront en s’aggravant[34] (au point que vous vous demanderez au fond de vous-mêmes si votre Prophète avait mentionné quelque chose à leur sujet[35]), ni avant que des montagnes ne soient déplacées.”

   Conclusion. Et le Prophète conclut, faisant un signe de la main : “Le dénouement de tout ceci sera la mort[36].”

   Les dix signes avants-coureurs de l’Heure selon la Tradition. La Fumée.

   Selon Hodhaifa fils de Asîd Ghifâri : « L’Envoyé de Dieu (sur lui Prière et Paix !) se porta au-devant de nous, tandis que nous nous entretenions de l’Heure. Il nous demanda :
  
De quoi parlez-vous ?
  
De l’Heure, répondîmes-nous.
  
Elle n’aura pas lieu tant que vous n’aurez pas vu les dix signes suivants, dit-il. Et il énonça la fumée[37], l’Antéchrist, la bête, le lever du soleil à l’occident, la descente de Ichoua’ (Jésus) fils de Marie, Gog et Magog, et trois tremblements de terre ; l’un à l’orient, l’autre à l’occident et le troisième dans la péninsule arabique. Enfin, il mentionna un feu qui, s’étant déclaré au Yémen, entraînera les gens vers le lieu du rassemblement[38]. »

   Le mont de la Fumée. Refuge des Croyants soumis.

   Selon une parole prophétique : « (…) Les Soumis fuiront vers le “mont de la Fumée[39]” au Châm. L’Antichrist les y rejoindra et les encerclera. Ce sera un siège terrible, qui les mènera au bord de l’épuisement.
  
“Alors, Ichoua’ (Jésus), fils de Marie descendra. Au point du jour, il appellera [les assiégés] : “O gens, pourquoi ne sortez-vous pas affronter l’ignoble menteur ? C’et homme est un génie (djinnî), répondront-ils. Et ils tourneront le dos. Tandis qu’ils seront avec Ichoua’ (Jésus) fils de Marie (sur lui la Paix !) arrivera le moment de la prière. On lui dira : Avance-toi [pour diriger la prière] ô esprit de Dieu ! Mais il refusera : [Non, dira-t-il,] que s’avance votre guide et qu’il la dirige. Celle-ci accomplie, ils sortiront à la rencontre de l’Antichrist. Dès que le menteur le verra, il se mettra à fondre comme le sel se dissout dans l’eau. Ichoua’ (Jésus) marchera sur lui et le mettra à mort : [puis il se lancera à la poursuite de ses troupes,] jusqu’à ce que l’arbre et le rocher appellent : O esprit de Dieu ! Un juif, un juif !... Et pas un partisan de l’Antichrist n’y survivra.” (D’après Jâbir fils de ‘Abd Allah, transmis par Ibn Hanbal, Hâkim et Haithamî).

   Conclusion.

   Le Scepticisme et la l'Incrédulité disparaîtront graduellement alors que les évènements apocalyptiques et la certitude dans les paroles prophétiques se révèleront être vrais.
  
Tout ce qui a été révélé sur la fin du monde arrive au bon moment pour la vie de maintenant. L'impact que cela aura est sans précédent dans toute l'Histoire de l'humanité, et personne n'aura à attendre longtemps pour voir que ces choses sont vraies.
   La perception individuelle est généralement influencée par des préjugés personnels qui ont leurs racines dans l'environnement et l'enseignement reçu. Cela est spécialement vrai quand on vient d'un milieu biblique ou tout autre religion. C'est pourquoi, le monde de l'Athéisme et de la Mécréance, par exemple, éprouve des difficultés à lire les paroles prophétiques objectivement à cause de leurs préjugés. Et ceux du monde biblique (toranique + évangélique) s'accrochent habituellement à des croyances spécifiques qu'ils ont apprises de leurs Dignitaires religieux. Une grande opposition a toujours existé parmi les gens de la Bible (toranique + évangélique), d'une part, et les gens de l'Islam traditionnel d'autre part. 
  
La “coalition”, la conspiration mondiale, à la fin des temps, dirigée par l’Antichrist lui-même pour faire disparaître la Communauté mohammadienne de Terre sainte et de la surface de la terre, ne tiendra pas, ne pourra être. Elle sera délivrée par le Saint et Seigneur d’Israël et des mondes, Allaha, Lui-même. Et comme Il L’a rappelé dans Son Livre :

   Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière de Dieu, alors que Dieu ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu'en aient les mécréants.
  
C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la bonne direction et la religion de la vérité, afin qu'elle triomphe sur toute autre religion, quelque répulsion qu'en aient les associateurs. (Coran IX 32-33). (à suivre)

LES PROPHETIES BIBLIQUES

   Que le Seigneur des mondes nous guide tous dans ce qu'Il aime et agrée !


[1] Le Créateur des cieux et de la terre est donc la seule et véritable divinité qu’on adore et qu’on se doit d’adorer véritablement.
[2] En langue arabe, Allah. En hébreu, ïl. Nom divin, il est employé couramment pour les gens de l’Évangile de langue arabe. En français, le terme Dieu est compris généralement, non comme un Nom divin, mais plutôt comme signifiant l’Etre-Suprême, le Créateur et Maître de l’Univers.
[3] Formules d’eulogies comme : que Dieu prie sur lui, l’agrée, lui fasse miséricorde, etc., formules propres à  l’Islam traditionnel. Les exégètes interprètent la « prière » divine comme étant un octroi de Sa miséricorde et la « prière » angélique comme une demande de pardon pour les créatures. 
[4] Soit : Ahmad-Mohammad, fils d’Abd Allah, (...) fils d’Ismaël, fils d’Abraham  (sur eux la Paix !). Pour l’Islam traditionnel, il est le Sceau de la Prophétie, le Sceau des prophètes et messagers divins.
[5] Arabe, (مسيخ). Ainsi dénommé par les Savants de l’Islam traditionnel. Pour le différencié du Messie Véridique, le Messie fils de Marie (sur lui la Paix !).
[6] Et aux gens de la Synagogue, pour appuyer leurs dires, de prendre le Saint à témoin !? C’est une habitude chez eux ! En vérité, Il est pur de tout association ! Loin de tels propos rabbiniques, de telles interprétations… Josèphe de dire, en son époque : Mais ce malheureux peuple est d'autant plus à plaindre qu'ajoutant aisément foi à ces imposteurs qui abusaient du nom de Dieu pour le tromper, il fermait les yeux et se bouchait les oreilles pour ne point voir et ne point entendre les signes certains et les avertissements par lesquels Dieu lui avait fait prédire sa ruine.
[7] Les gens de la Synagogue, gens de la Kabbale, semblent avoir un amour particulier pour la ‘science des lettres’. Science ayant appartenu à l’un de leur Prophète, le Messie fils de Marie (sur lui la Paix !), vulgairement appelé, par eux, le Nazaréen.
[8] C’est du domaine de la fiction. Si guerre il y a, c’est toujours entre humains.
[9] Devant un tel spectacle c’est l’ensemble des souverains de la planète et leurs sujets. A l’instar de ce qui s’est passé, naguère, avec les autres peuples.
[10] Flavius Josèphe de déclarer, lui, des choses surprenantes : Je rapporterai ici quelques-uns de ces signes et de ces prédictions :
   "Une comète qui avait la figure d'une épée parut sur Jérusalem durant une année entière.
   Avant que la guerre fût commencé, le peuple, s'étant assemblé le huitième du mois d'avril pour célébrer la fête de Pâques, on vit en la neuvième heure de la nuit, durant une demi-heure, à l’entoure de l'autel et du Temple, une si grande lumière que l'on aurait cru qu'il était jour. Les ignorants l'attribuèrent à un bon augure, mais ceux qui étaient instruits dans les choses saintes le considèrent comme un présage de ce qui arriva depuis. (Voir notre étude : Lire…).
[11] Ce qui reste à prouver. Pourquoi sur Rome spécialement ? Les gens de la Synagogue auraient-ils reçu une révélation, une inspiration ? Si oui, laquelle ? Divine ou satanique ?
[12] A la naissance du sceau de la Prophétie, le palais de Chosroes fut ébranlé. Quatorze tours tombèrent. Fait réel. La Perse, à l’époque, n’était-elle pas le siège du Magisme ou Dualisme ? N’était-ce pas la fin de Babylone ? Cette mal-aimée du monde de la Synagogue et de la Torah...   
[13] Comprendre ici : les Fils de Jacob et les Judaïsés. Le judaïsme comme religion comprenant en son sein : des Fils d’Israël, des Judaïsés, des gens non descendants des 12 Tribus.
   Je verrai quel sera leur avenir (Deut. 32:20). Dans le livre Keli Yakar, il est écrit : Le peuple juif porte trois noms : Israël, Jacob et Yechouroun. Le Saint, béni soit-Il, dit : « Si Je prends les trois dernières lettres de ces trois noms, cela forme le mot lavan (blanc) », ce qui signifie : grâce aux mérites de Jacob, les péchés d’Israël seront blanchis et pardonnés. Si le peuple juif persiste à pécher, alors les lettres du mot lavan s’inverseront pour composer le mot naval qui veut dire « avili » et « impie ». Le verset dit d’ailleurs ; Car ils sont une génération de perversions (Deut. 32:20). Israël est un peuple qui a transformé lavan en naval. (Op. cit. p. 932).
[14] Ce qui est faux. Ce jour mémorable pour les gens de la Synagogue sera, au contraire, plein de joie et d’allégresse : n’auront-ils pas un roi, un vrai (selon eux) qui dominera la terre entière ? Qui aura la possibilité de faire ce dont il lui plaira ? Et personne pour les détacher de leur foi… Qu’ils s’en rassurent !
[15] Apparaissait notamment chez les Fils d’Israël.
[16] A Médine, Hassan fils de Tâbit,  le poète du Prophète (صلى الله عليه و سلم), rapporte, dans son témoignage : "J'étais dans la région où se trouvaient les juifs (à Médine), et un des Rabbins est monté sur un mur et s'est écrié : " Ô communauté de juifs ! Aujourd'hui est apparue l'étoile de Ahmad !"
   Les juifs de l’époque avaient en effet l'habitude de scruter le ciel, car ils étaient très biens informés par leurs Ecritures de la naissance prochaine d'un prophète, du Prophète  (صلى الله عليه و سلم), et savaient qu'à sa venue, il y aurait dans le ciel, une étoile qui n'apparaît qu'à sa naissance.
[17] Selon une parole prophétique : « …une étoile [une comète] sortira ayant une queue brillante… ». Et certains de faire un lien avec le verset coranique : « Eh bien, attends [ô Mohammad] le jour où le ciel apportera une fumée manifeste, qui couvrira les gens. Voilà un châtiment douloureux. » (Coran XLIV 10-11).
   Un des signes que l’Heure des Comptes approche. Cette fumée emplira l’espace entre ciel et terre. Sa durée 40 jours. Le fils de ‘Abbas de dire : « Je n’ai pas fermé l’œil la nuit dernière. » On lui dit : Et pourquoi ? Il dit : Ils dirent : Est apparu la comète, et j’ai eu peur que [l’heure de] la Fumée soit ; je n’ai pu alors fermé l’œil [jusqu’à mon lever]. »
   Certains commentateurs contemporains, scientifiques, ont vu en cette « comète », la comète de Halley. Cette comète, selon eux, serait apparu lors de la naissance du Messie et du fils d’Abd Allah, la prise de Constantinople.
   La comète, selon les scientifiques, est un corps céleste composé d'un noyau entouré d'un nuage gazeux appelé chevelure et d'une traînée appelée queue. Les débris de la comète de Halley forment deux essaims d'étoiles filantes : les Orionides (octobre) et les Eta-Aquarides (mai). Ainsi la comète de Halley, en 1456, qui répandit la terreur parmi les populations avait une queue de 60° de longueur; en 1682, elle n'avait plus que 30°; en 1759, la queue fut presque invisible; en 1835, au contraire, elle atteignit 20°. Mais ce n'est pas d'un passage à l'autre que s'observent les changements. Pendant les quelques mois de son apparition, la comète de Halley, encore, a éprouvé des changements de forme et d'éclat très remarquables non seulement dans la queue, mais dans la chevelure.
   On la nomme : le suppôt de Satan ! Et on voit en elle la venue de mauvais signes. Mais que dit-on dans la Bible ? On a parlé d’un astre dénommé « Absinthe », fils de l’aube.
   ASTRE FILS DE L’AUBE. Il y a deux chapitres dans la Bible – Esaïe 14 et Ezéchiel 28 – qui relatent métaphoriquement sous les traits du roi de Babylone et de Tyr, l’origine de satan. Esaïe a prophétisé sur le roi de Babylone, mais le type, le roi humain mentionné, n’est que la représentation terrestre du type spirituel de satan le diable.
   L’Apocalypse ou Révélation. Dans le texte de l'Apocalypse, Absinthe serait le nom donné à un astre flamboyant comme une torche et symbolisant, historiquement, le roi de Babylone qui dévastera Israël et, prophétiquement, Satan : ..."Et le troisième ange sonna... Alors tomba du ciel un grand astre, comme un globe de feu. Il tomba sur le tiers des fleuves et sur les sources ; l'astre se nomme Absinthe : le tiers de eaux se changea donc en absinthe, et bien des gens moururent de ces eaux devenues amères... (Apocalypse, 8, 10-12).
   Selon les interprétations d'exégètes chrétiens, la chute de l'étoile "absinthe" serait un de ces cataclysmes cosmiques qui préluderont au Grand Jour de Dieu, c-à-d à la fin du monde et au jugement dernier. Cette étoile déchue "tourmentera les habitants de la Terre d'une mortelle amertume".
   On peut comprendre ces paroles à travers la parole suivante : Le fils de Mas’oud rapporte : "A l'apparition du Faux-Messie les gens se répartiront en trois groupes : un groupe qui le suivra, un groupe qui se réfugiera sur une terre où pousse l'absinthe (Bible. Ap./Rév. 8, 11.) et un troisième qui s'établira sur le littoral irakien et qui se battra avec le Faux-Messie. Les croyants finiront par se regrouper dans la campagne de Châm et enverront une de leurs patrouilles dans laquelle se trouvera un cavalier au cheval roux ou bien blanc et noir (Bible. Ap./Rév. 6, 4-5.); ils combattront [le Faux-messie] et pas un ne reviendra vivant." (Transmis par Thaouri).
[18] Lequel ? Le faux ou le Véridique ? Le Véridique sans aucun doute. Le faux bien avant cela. Toutefois, il terminera sa course à Jérusalem pour affronter le Véridique, le Messie fils de Marie (sur lui la Paix !).
   Dans son ouvrage Kanz al-‘Ommâl, Mouttaqïal Hindî (de l’Inde) rapporte de Hodhaifa fils de Yamân : « Je demandai : O Envoyé de Dieu, de l’Antichrist ou de Ichoua’ (Jésus) fils de Marie, lequel apparaîtra le premier ? D’abord l’Antichrist, me répondit-il, puis Ichoua’ (Jésus) fils de Marie. Ensuite surviendra l’Heure, [si promptement qu’]un homme qui aura aidé sa jument à mettre bas n’aura même pas le temps de monter son poulain. »
[19] Le Zohar est un recueil de commentaires de la Torah, conçu dans le but de guider les gens qui ont déjà atteint un haut degré spirituel sur le chemin de la racine (origine) de leurs âmes.
[20] Lors d’une éclipse du soleil ou de la lune se tient une prière accomplie en commun, mais sans appel à la prière ni sermon. Elle comporte deux cycles de prosternations (rak’ât) au cours desquels le Coran est récité à vois basse et les inclinaisons et les prosternations sont prolongées. Après quoi l’imam fait des invocations jusqu’à la fin de l’éclipse.
   Pratique inconnue des gens in-soumis. Pour eux, se référant aux appels de leurs scientifiques, relayés par les médias ; ils préfèrent regarder ces phénomènes à œil nu ou à travers des appareils mis à disposition. Prendre de photos, etc. Le croyant soumis préfère, lui, prier.
[21] Esclave et serviteur. ‘abd = esclave. Nous sommes tous les esclaves du divin Créateur. Certains répugnent d’employer ce mot. Ils préfèrent le mot « serviteur » simplement.
[22] Important.
[23] Façon propre à la langue arabe. En langue française le « vous » est de rigueur.
[24] Comme au pèlerinage d’adieu.
[25] A l’instar des astrolâtres, des gens de la Bible (toranique + évangélique), des gens du Dualisme (sectes occultes, loges, etc.). N’oublions pas, à notre époque, que le monde de la ‘Voyance’, par exemple, a pignon sur rue chez bon nombre de pays bibliques et autres. On croit réellement aux astres, à leur pouvoir. En Dieu, en Son existence, en Son  pouvoir, nullement ! Telles sont les croyances des gens de l’Athéisme et de la Mécréance !
[26] Les Arabes préislamiques avaient développé un art appelé ‘ilm al-anwâ’’ reposant sur la connaissance de périodes établies par le lever et le coucher de certains groupes d’étoiles, tel qu’on pouvait les observer à l’aube à l’œil nu. Ils parvenaient ainsi à prévenir divers phénomènes tels que le chaud, le froid, la pluie, la fécondité des animaux et des végétaux, la crue des fleuves, etc. c’est ainsi qu’ils en étaient arrivés à attribuer tout changement au lever et au coucher des étoiles.
   Les scientifiques du monde biblique et autre ont eu aussi développé, de notre temps, un art avec le changement climatique, des températures, des saisons, etc. Et à eux d’en attribuer, de mettre en cause les mauvais actes des humains envers leur Déesse préférée : ‘Dama Nature’ (Réfutations. Voir Coran XXX 41, etc.) !
[27] Enseignement plein de valeur.
[28] En arabe commencer son discours ainsi à une valeur, c’est une preuve de ce qui suit est vrai, véridique.
[29] Ou l’Antéchrist. Messie Baptiste, Messie Teinturier, un mensonge de teinturier : Certains traditionnistes emploient cette expression pour désigner le menteur qui colore les paroles qu'il rapporte comme le teinturier modifie les tissus qu'il travaille.
   Nombre 30 : Ce qui signifie qu'avant lui, il faut s'attendre à des imitations. Des gens qui sèmeront le désordre sur terre. A l'instar des gens de la Torah où de nombreuses gens se réclament où se sont réclamés être le Messie attendu...
[30] Ansâr (de la racine NSR, secourir, aider) est le nom donné aux Soumis de Yathrib (la futur Médine) qui assistèrent le Prophète dans son exil vers leur cité, tandis que les Emigrés (mouhâdjiroûn) désigne les Soumis mecquois qui y émigrèrent avec lui. Une version de cette tradition rapportée par Ibn Hanbal précise que cette comparaison physique était faite en présence du Compagnon le père de Tihyâ lui-même qui se trouvait dans la mosquée, entre l’emplacement occupé par le Prophète et les appartements de ‘Aïchah.
[31] Autre : à la seigneurie, homme de bien, saint. A l’instar des gens de la Torah au temps du Messie fils de Marie et vis-à-vis de lui. Pour certains dont Paul, le Messie n’est-il pas Dieu fait Homme ! Et à eux d’invoquer comme excuse : Le [prétendu] Mystère de l’incarnation ! Pourtant, le même Paul tiendra, dans un même temps, d’autres propos concernant l’Antéchrist (Bible. Thess. II.) !
[32] Pour un laps de temps.
[33] Yatazalzaloûna zilzâlan chadidan. Comparer avec le verset (Coran XXXIII 11). Autre traduction possible : “Ils seront secoués par de violents tremblements de terre.”
[34] Provocant ainsi l’arrivée de l’Antichrist.
[35] A l’instar de notre époque. Certains voyant la fin des temps proche, d’où…
[36] Litt. La saisie, la capture, al-qabd. [Tha’laba fils de ’Abbâd, qui transmettait cette tradition,] ajouta : “J’ai assisté à un autre sermon [de Samoura fils de Djoundoub] où il rapporta ces mêmes paroles sans rien y changer.”
[37] Voir Coran XLIV 10.
[38] On trouve également : Haithamî rapporte que Wâthila fils de Asqa’ a dit : « J’ai entendu ces paroles de l’Envoyé de Dieu (sur lui Prière et Paix !) : L’Heure n’aura pas lieu avant que ne soient réalisés ces dix signes : un séisme d’effondrement (khadf) en Orient, un autre en Occident, et encore un autre dans la péninsule arabique ; [l’apparition de] l’Antichrist ; la Fumée ; la descente de Ichoua’ (Jésus) ; Gog et Magog ; la Bête ; le lever du soleil à partir du couchant ; et enfin un feu sortant des entrailles d’Aden et qui poussera les gens vers le leur rassemblement dernier où tout, où tout, jusqu’à la plus petite fourmi sera réuni. »
[39] Voir Coran XLIV 10. Djabal al-doukhân, outre la fumée, le mot doukhân peut encore désigner en arabe l’épreuve, la difficulté et aussi la famine. Ce toponyme peu correspondre au lieu où fut révélé la Torah, pour ceux qui considèrent que le Sinaï est aussi une partie de Châm. Dans une autre variante concernant toujours l’Antichrist, on dit aussi : Ensuite il se rendra à la montagne d’Ïlyâ où il assiègera un groupe de [gens] soumis. Le chef de ceux-ci les haranguera en ces termes : Qu’attendez-vous pour combattre ce tyran, jusqu’à ce que vous vous présentiez devant Dieu [en martyrs] ou qu’Il vous donne la victoire ? Les [gens] soumis décideront de combattre l’Antichrist à l’aube. Mais le matin venu, Ichoua’ (Jésus) fils de Marie sera parmi eux. Il tuera l’Antichrist et mettra ses troupes dans une déroute qui sera telle que l’arbre, le rocher, la hutte de torchis [derrière lesquels voudront se cacher les fuyards] appelleront : O croyant ! Un juif, un juif est derrière moi. Viens donc le tuer ! (Hakim).
   La montagne de Jérusalem (Îlyâ) désigne, selon les commentateurs, le Mont du Temple, là où est censé se trouver l'emplacement du Temple de Salomon.

 


Point de divinité, de dieu que Dieu !
« Vulnerant omnes, ultima necat. »
Nous ne le dirons jamais assez.
Explicit totus liber.

*Droits de reproduction et de diffusion réservés ; © Le Carrefour de l’Islam
  Usage strictement personnel. L'utilisateur ne peut traduire, exporter,publier tout document du site sans autorisation préalable. L’utilisateur du site reconnaît avoir pris
connaissance du droit d’usage, en accepter et en respecter
    les dispositions.
         Politique de confidentialité du site.

Ô Terrien ! Le Monde a été créé pour nous, et nous pour l'Au-delà. Tous les Terriens que nous sommes seraient bien avisés de méditer cette parole. Les jours passent vite, et notre rencontre avec notre divin Créateur, Seigneur, Législateur et Juge de l'Univers ne se précise-t-elle pas chaque jour un peu plus ? 


Retour au menu

Copyright © 2001 Le Carrefour de l'Islam. Tous droits réservés.
Cette page a été mise à jour le
15/06/09.

Classement de sites - Inscrivez le vôtre! annuaire